APRÈS GRANDE GUERRE ANNÉE 1919

Reprise des grands rendez-vous sportifs en cette année 1919 - photo dr
  • Reprise des grands rendez-vous sportifs en cette année 1919 - photo dr
  • Exposition "Le sport sort des tranchées"
  • par M. MERKEL, J-P. GUILBERT et Fred VDB
  • photo DR
  • 15 mars 2019

APRÈS GUERRE 1914 - 1918

REPRISE DES GRANDES MANIFESTATIONS SPORTIVES

Pendant le conflit, tous les grands événements sportifs ont été annulés, ils sont relancés dès le début de 1919. À Strasbourg, les responsables de l’athlétisme français organisent un cross-country international et les rugbymen du Stadoceste Tarbais, club vainqueur de la Coupe de l’Espérance, sont opposés en avril à une sélection « du reste de la France ». Le 20 avril, 20e classique cycliste Paris-Roubaix. Après sa victoire, Henri PÉLISSIER, toujours mobilisé, rejoindra sa caserne avenue de Clichy à Paris.

Cette même année, il remporte le championnat de France et Bordeaux-Paris. Du 29 juin au 27 juillet, 13e édition du Tour de France cycliste. 67 coureurs sont au départ, avec deux étapes fortement symboliques, l’une à Strasbourg et l’autre à Metz. Le 19 juillet au départ de la 11e étape à Grenoble, Eugène CHRISTOPHE endosse le premier maillot jaune de l’histoire du Tour.

Du 20 avril au 12 septembre 1920, les VIIe Jeux Olympiques ont pour cadre Anvers, 29 nations et 2
626 athlètes y participent. Deux nouveaux symboles
apparaissent : le drapeau arborant les cinq anneaux
et le serment olympique. La France remporte 9 titres,
22 médailles d’argent et 12 médailles de bronze.
Écartées de toutes les compétitions internationales
l’Autriche, la Hongrie, la Bulgarie et la Turquie devront
patienter jusqu’aux JO de 1924 à Paris. L’Allemagne devra attendre ceux de 1928 à Amsterdam.


LA MONTÉE DU SPORT EN FRANCE

La passion sportive se met rapidement en place, car si, sur le front, le soldat a été acteur, il a aussi été spectateur et supporter. Les stades vont se remplir d’un public passionné et assidu. L’hebdomadaire sportif « Le Miroir des sports » tire pendant tout l’entre-deux-guerres à plus de 200 000 exemplaires.


CRÉATION DE TROIS GRANDES FÉDÉRATIONS

Le 7 avril 1919 : Fédération Française de Football

Le 12 octobre 1920 : Fédération Française de Rugby

Le 20 novembre 1920 : Fédération Française d’Athlétisme.


L’HÉRITAGE SPORTIF DES POILUS

La disparition de l’élite sportive tuée pendant les combats a été compensée par la démocratisation de l’activité physique née dans la boue des tranchées.
Le sport est devenu un acquis bénéfique du conflit, ce qui explique la croissance vertigineuse qu’il connaît dans l’immédiat après-guerre.

Parallèlement, l’essor du sport-spectacle conforte cette dynamique et marque l’intérêt, l’adhésion et l’entrée des foules dans le monde de la modernité sportive.

CONSTAT APRÈS GUERRE

L’influence de la Première Guerre mondiale dans la diffusion du sport en France n’est pas contestable. Elle a même posée les bases de sa future organisation.

REPRISE DES COURSES EN 1919

 

PARTENAIRE OFFICIEL

just mutuelle

 

PARTENAIRES

 

 

le nord

 

cdos nord