GUERRE 1914 1918 COMMÉMORATION DU CENTENAIRE QUESNOY

Commémoration de la fin de la Grande Guerre avec le CDOS du Nord au Quesnoy - photo Fred VDB
  • Commémoration de la fin de la Grande Guerre avec le CDOS du Nord au Quesnoy - photo Fred VDB
  • par Fred VDB
  • texte et photos
  • 12 novembre 2018

COMMÉMORATION DU CENTENAIRE QUESNOY

L'HOMMAGE DU CDOS DU NORD

Ce week-end du 11 novembre a vu de nombreuses commémorations se dérouler dans tout le Département du Nord pour marquer la fin de la Grande Guerre en 1918. Le Comité Départemental Olympique et Sportif du Nord a participé avec 7 Olympiens, des associations patriotiques et des jeunes à un hommage au Quesnoy, le 10 novembre, en présence de Madame la Maire Marie-Sophie Lesne.

CDOS

Dès le 12 octobre 2014, le CDOS du Nord avait commencé à célébrer le centenaire cet horrible conflit avec l'inauguration d'une stèle à Lesquin en l'honneur de Charles Devendeville, premier champion olympique de la natation française mort au combat le 19 septembre 1914 et de tous les sportifs nordistes morts pour la nation. Puis, une grande exposition de 48 panneaux, " le sport sort des tranchées " , fut créée et vue par de nombreux collègiens du Département.

Cette commémoration au Quesnoy marque un temps fort pour le mouvement olympique nordiste. Au cours de cette cérémonie, les 7 Olympiens portèrent et montèrent le drapeau olympique.

- Didier FLAMENT : or à Moscou (19080) et bronze à Montréal (1976) en fleuret.
- Claire MARIE : bronze à Athènes (2004) et Pékin (2008) en tennis de table paralympiques et jeux de 2012
- Stéphane CAUTERMA : Jeux de Séoul (1988) en gymnastique artistique
- Jean DEGROS : Jeux de rome (1960) en basket
- Martine DUVIVIER : Jeux de Munich (1972) en athlétisme
- Jean LEMPEREUR : Jeux de Mexico (1968) en football
- Albert VANPOUILLE : Jeux de Rome (1960) et Mexico (1968), qualifié pour les Jeux de Tokyo où la France n'assiste pas en hockey sur gazon.

Didier Flament prononça un discours pour les Olympiens rappelant l'engagement des sportifs français et tout particulièrement nordiste dans ce conflit. Puis, madame la Maire, Marie-Sophie Lesne, revint sur les grands temps d'hommage de la Ville du Quesnoy aux combattants de cette guerre. Le week-end précédent, la ville rendit hommage aux soldats de Nouvelle-Zélande qui l'avait libérée en 1918. De nombreux habitants étaient présents lors de cet événement et surtout des jeunes qui portèrent les drapeaux des nations de cette guerre. Un bel hommage pour la paix entre les peuples et un devoir de mémoire à ne pas oublier ! 

EXTRAIT DE LA DÉCLARATION DE JEAN COSLÉOU,
PRÉSIDENT DU CDOS DU NORD

" Le but et le sens même de l’olympisme est en effet de mettre le sport est au service de la société, au service du développement harmonieux de l’humanité en vue de promouvoir une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine. Cette guerre mondiale en a été l'opposé, et la suivante aussi malheureusement, comme toutes les guerres. L’olympisme représente une forme de pacifisme par le sport, une forme de neutralité qui peut dépasser les intérêts diplomatiques voire guerriers des États. Les Olympiens, dont je salue la présence ce soir, en ont été les témoins privilégiés. "

LA COMMÉMORATION EN IMAGES

CDOS 

CDOS

PARTENAIRE OFFICIEL

just mutuelle

 

PARTENAIRES

 

 

nord le departement

 

cdos nord

 

LE NORD

le nord sport magazine novembre 2017