HOCKEY SUR GAZON QUALIFICATIONS JEUX OLYMPIQUES TOKYO 2020

Battue 3-2, la France est passée tout près de la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo - photo (c) Stanislas BROCHIER
  • Battue 3-2, la France est passée tout près de la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo - photo (c) Stanislas BROCHIER
  • Par Fred VDB
  • Sources ffhockey.org
  • Photos : (c) Stanislas BROCHIER

HOCKEY SUR GAZON - TOKYO 2020

LE RÊVE EST PASSÉ SI PRÈS POUR LES BLEUS ET LES NORDISTES

Les tricolores ne sont pas passés loin de l’exploit. Ils ont raté de très peu la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Le vendredi 25 octobre, Espagnols et Français se sont quittés sur un score paritaire de 3 partout. Ce samedi 26 octobre, il fallait gagner pour cette équipe de France où cinq nordistes étaient présents : le gardien Arthur Thieffry, les défenseurs Viktor Lockwood et Victor Charlet, le milieu Théophile Ponthieu et l’attaquant Etienne Tinevez. Mais, ils ont été battus par 3-2...

Les Bleus débutent cette rencontre avec les mêmes intentions que la veille. Ils sont percutants et dès la troisième minute, ils ouvrent le score par l'intermédiaire de Gaspard Baumgarten. L'attaquant français se fait la malle sur la gauche. Les Espagnols, attentistes, le regardent rentrer dans le cercle et crucifier leur gardien : 0 à 1.

À la reprise du deuxième quart temps, Gaspard Baumgarten se met une nouvelle fois en évidence avec une belle occasion, grâce à une contre-attaque rondement menée par Charles Masson. Néanmoins, les Espagnols sont plus insistants et se voient octroyer un PC (petit corner) sur une faute de Peters Deutz. Arthur Thieffry réalise un premier arrêt, mais Delas suit bien le rebond et met la balle au fond des filets. Les locaux sont criants de réalisme : 1 à 1. La fin de ce quart-temps sera marquée par les nombreuses occasions françaises. 2 minutes avant la fin de la mi-temps, sur une perte de balle milieu de terrain à gauche de V. Lockwood, les Espagnols s'organisent rapidement. Un centre en retrait trouve A. Iglesias qui pique la balle dans le but français : 2 à 1. 

Le troisième quart temps débute par un PC français, qui passe une nouvelle fois à côté. Le huitième PC sera - enfin - le bon. A la 39ème minute, V. Lockwood envoit un push vers le but espagnol, qui sera dévié dans le planche de Q. Cortez par F. Goyet : 2 à 2. La joie des supporters français sera de très courte durée. Dans la minute qui suit, T. Ponthieu est jugé coupable d'une attaque de crosse dans son propre cercle. L'arbitre indien n'hésite pas et siffle un penalty stroke. X. Lleonart se présente, comme la veille, face à A. Thieffry. Le gardien part du bon côté et passe à deux doigts d'un bel arrêt. Néanmoins, le push espagnol passe à quelques millimètres du sabot gauche du portier français et tape la planche française : 3 à 2. L'Espagne reprend donc l'avantage juste avant la fin du 3e quart temps. 

Le quatrième quart est dominé par les Français. Au coup de sifflet final, les Espagnols exultent, tandis que les Français s'écroulent. Ils n’iront pas malheureusement aux Jeux Olympiques de Tokyo. 

Espagne 3 - 2 France
Buteurs : Gaspard BAUMGARTEN, François Goyet pour la France / Miguel DELAS, Alvaro IGLESIAS, Xavi LLEONART pour l'Espagne

ESPAGNE VS FRANCE

 

ESPAGNE VS FRABCE

 

PARTENAIRE OFFICIEL

just mutuelle

 

PARTENAIRES

 

 

le nord

 

cdos nord