CYCLISME CRITÉRIUM DU DAUPHINÉ 2015 ÉTAPE 4 VICTOIRE DE NACER BOUHANNI COFIDIS

Et de 2 pour Nacer Bouhanni - photo ©A.S.O./X.Bourgois - 10 juin 2015
  • Et de 2 pour Nacer Bouhanni - photo ©A.S.O./X.Bourgois - 10 juin 2015
  • par Fred VDB
  • sources ASO /photo ©A.S.O./X.Bourgois
  • 10 juin 2015

CRITÉRIUM DU DAUPHINÉ 2015

NACER BOUHANNI VOIT DOUBLE

La quatrième étape du Dauphiné, entre Anneyron et Sisteron, se prêtait à une arrivée au sprint, mais les conditions de la concurrence dans le domaine n’assuraient pas à l’équipe Cofidis un soutien conséquent pour mener le travail de poursuite des échappés. Toutefois, les hommes en rouge ont bénéficié de l’aide de BMC, et dans une moindre mesure de MTN, pour revenir sur Martin Keizer et Tosh Van der Sand. Les offensives du final, avec notamment Tim Wellens et Tony Gallopin, auraient également pu contrarier les plans de Nacer Bouhanni. Mais l’homme le plus rapide du peloton a bel et bien pu laisser parler sa pointe de vitesse dans les 300 derniers mètres et signer son deuxième succès de la semaine, le cinquième cette saison.

 

DEUX HOMMES EN TÊTE

Le peloton prend le départ avec 163 coureurs, l’Allemand Simon Geschke ayant renoncé à cette 4ème étape. Après 3 kilomètres de course, Martin Keizer (Lotto-Jumbo) et Tosh Van der Sande (Lotto-Soudal) quittent le peloton et creusent un écart qui atteint 8’05’’ au passage au km 40. Sans mener une poursuite appuyée, l’équipe BMC envoie deux coureurs à l’avant du peloton pour définir le rythme, Joseph Rosskopf et Dylan Teuns, également relayés par le Cofidis Luis Mate.

 

UNE ÉCHAPPÉE SOUS CONTRÔLE

Le duo évolue sous contrôle et franchit les deux ascensions de la mi-parcours (col de Lescou au km 123, puis col de Pré-Guittard au km 127,5) avec un avantage d’environ 6 minutes. Les coureurs de MTN-Qhubeka se joignent à la poursuite des deux hommes de tête, dont l’avantage faiblit à 5’ à 50 km de l’arrivée, puis à 4’ à l’entrée dans les 25 derniers kilomètres.

 

GALLOPIN FAIT LE KILOMÈTRE

La côte de la Marquise sonne le début des difficultés pour l’échappée : Martin Keizer y sème son compagnon de route dès les premières pentes, mais ne conserve qu’une dizaine de secondes sur le peloton, et partage la tête de course avec Tim Wellens, sorti en contre-attaque. Le mouvement inspire également Kelderman ou encore Alaphilippe, mais c’est bien Tim Wellens qui insiste en solitaire à 6,5 km de l'arrivée, et s’accroche à 8’’ d’avance. Le Belge résiste jusqu’à 2,5 kilomètres, et laisse ensuite le soin à son coéquipier Tony Gallopin de tenter sa chance, juste avant la Flamme Rouge. Toutefois, le Français est repris, et un sprint se prépare. Bien qu’il ait perdu en route son poisson-pilote traditionnel Geoffrey Soupe, Nacer Bouhanni est emmené par Julien Simon, et déclenche son accélération dans les 300 derniers mètres. Sa pointe de vitesse fait mouche, Bouhanni signe sa deuxième victoire de la semaine, devant Van Genechten et Mezgec.


CRITERIUM DU DAUPHINE

SUIVEZ NOTRE ACTU

facebook          twitter

PARTENAIRES

velo club de roubaix lille métropole

 

cyclisme comite hauts de france

 

PUB

 le nord partenaire grand prix de fourmies

 

natur-sport 2017 pres du hem armentieres

 

la pyramidale vtt trail 2017

 

guidon d'or hellemmois 2017 

 

diffusport vetements cyclistes personnalises catalogue 2017

 

houdain cyclo-cross 9 septembre 2017

 

b'twin ch'ti bike tour 2017

 

diffusport vetements cycliste personnalises