CYCLISME PARIS-ROUBAIX 2018 LA COURSE

Paris-Roubaix 2018 photo A.S.O
  • Paris-Roubaix 2018 photo A.S.O
  • par Fred VDB et L.SANSON
  • photos F.VDB, Maxime DELOBEL et A.S.O
  • 8 avril 2018

PARIS-ROUBAIX 2018

SAGAN L'EMPORTE - LA COURSE ENDEUILLÉE

La fête s'annonçait belle et elle le fut avec un Peter Sagan rayonnant qui a arraché son premier succès à Roubaix. Mais la fête a tourné court avec l'annonce du décès de Michael Goolaerts. Retrouvé inanimé et en arrêt cardio-vasculaire sur le bord de la route du second secteur pavé de la course, le jeune coureur belge (23 ans) de l'équipe Véranda's Willem Crelan est décédé dans la soirée au CHU de Lille auprès de sa famille. Le monde du cyclisme est évidemment sous le choc.

 

Un vainqueur de la reine des classiques porteur du maillot arc-en-ciel de champion du monde, cela n’était plus arrivé depuis un certain Bernard Hinault en 1981. Favori et épargné par les incidents mécaniques et de course, le fantasque coureur Slovaque, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), a remporté son premier Paris-Roubaix devant le Champion de Suisse Silvan Dillier (AG2R La Mondiale), qui faisait parti de l’échappée matinale et qui a accompagné jusqu'au bout le triple champion du monde. Équipe à battre, la Quick Step Floors ne réalise pas le double Tour des Flandres-Roubaix. Niki Terpstra termine sur la 3ème marche du podium. Quand aux tricolores, on peut parler d’une journée sans.

paris roubaix 2018 photo a.s.o

Après plusieurs tentatives dès le départ en sortie de Compiègne, l’échappée du jour se forme avec Sven Erik Bystrom (UAE Team Emirates), Silvan Dillier (AG2R La Mondiale), Marc Soler (Movistar) et Jimmy Duquenoy (WB Aqua Protect Veranclassic) qui rejoignent Jelle Wallays (Lotto Soudal) et Ludovic Robeet (WB Aqua Protect Veranclassic) au km 42. Gilbert et Stybar font le show pour la Quick Step Floors. Chacun a leur tour, ils se retrouvent devant mais pour rien. Un coup d’épée dans l’eau pour la puissante équipe Belge. A 52 km de l'arrivée, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) lance la grande bataille et rejoint le trio de tête. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) et Wout Van Aert (Verandas Willems Crelan) sortent à leur tour en poursuite. L'écart est alors de 30". 

Le Slovaque insiste sur les pavés et bénéficie de la collaboration de Jelle Wallays (Lotto Soudal) et Silvan Dillier (AG2R La Mondiale). Leur avance s'éleve à 1 minute sur le groupe Terpstra-Van Avermaet à 35 km de l'arrivée. Jens Debusschere (Lotto Soudal) fait alors la jonction sur ce groupe de poursuivants. Une quinzaine de secondes plus loin, on retrouve une vingtaine de coureurs parmi lesquels Naesen, Gilbert, Stybar. A 25 km de l’arrivée, Jelle Wallays est lâché par le Champion de Suisse et le Champion du Monde. Dès lors, une victoire de Sagan semble de plus en plus évidente. Mais, le Suisse ne lâche rien et résiste dans les derniers secteurs pavés à la puissance de Sagan et les deux hommes arrivent ensemble sur le vélodrome de Roubaix. Le sprint entre les deux hommes est inévitable et à ce petit jeu Peter Sagan fait valoir ses qualités de sprinteur pour s'offrir son premier pavé. Classé 26e, le premier tricolore est Marc Sarreau (Groupama-FDJ). Dans les rangs des coureurs régionaux, Adrien Petit (Direct Energie) termine 46ème place et Arnaud Démare (Groupama-FDJ) seulement 61ème, un place pas vraiment en rapport avec son objectif initial.

LA DÉCLA DE PETER SAGAN (1er)

“ C’est formidable. Je suis tellement fatigué après cette course… Mais cette année je ne suis pas tombé, je n’ai pas eu de crevaisons, je n’ai pas perdu d’énergie avant le final. J’ai attaqué au bon moment et j’ai poursuivi jusqu’au bout. Je me sens mieux que les autres années à l’arrivée, les autres fois j’étais beaucoup plus fatigué. Je dois remercier mes équipiers, Daniel Oss, Marcus Burghardt, Maciej Bodnar, mon frère Juraj, tout le staff… Ils ont fait un super boulot. C’est un groupe qui a gagné. Je suis vraiment heureux de gagner avec le maillot arc-en-ciel ici à Roubaix. J’avais dit avant la course que mon objectif était de faire de mon mieux. J’ai fait de mon mieux.”

LA DÉCLA DE SILVAN DILLIER (2e)

« Je suis très content d’être second. J’étais en position pour jouer la gagne. Je me suis retrouvé avec le meilleur coureur du monde aujourd’hui. Il a été ange quand on a collaboré et devenu un démon du sprint sur le vélodrome… Content cependant de ma performance. »

RETOUR EN IMAGES SUR PARIS-ROUBAIX 2018

PARIS-ROUBAIX 2018

paris-roubaix 2018 photo maxime delobel

Peter Sagan en plein effort sur la fin du secteur du Carrefour de l'Arbre avec dans son sillage le champion de Suisse.

paris roubaix 2018 photo a.s.o

Avec le beau temps, c'était la foule des grands jours sur cette édition 2018

paris-roubaix 2018 photo maxime delobel

 Arnaud Démare termine 61e, loin de son objectif initial.

SUIVEZ NOTRE ACTU

facebook          twitter

PUB

btwin chti bike tour 2018
 

guidon d-or hellemmois 2018

 

diffusport vetements cyclistes personnalises

 

btwin chti bike tour 2018

 

abus france

 

PARTENAIRES

equipe cycliste roubaix lille metropole

 

cyclisme comite hauts de france