CYCLISME PARIS TOURS ÉDITION 111 PRÉSENTATION

Paris-Tours, rendez-vous ce dimanche 8 octobre - photo archive Bruno BADE
  • Paris-Tours, rendez-vous ce dimanche 8 octobre - photo archive Bruno BADE
  • par Fred VDB
  • sources ASO
  • photos archives Bruno BADE
  • 5 octobre 2017

PARIS - TOURS 2017 PRÉSENTATION

GREIPEL POUR UNE PREMIERE A GRAMMONT ?

La 111e édition de Paris-Tours, dont le départ sera donné de Brou dimanche 8 octobre prochain, s’offre à l’élite mondiale du sprint et notamment au Colombien Fernando Gaviria, vainqueur en 2016. Mark Cavendish et André Greipel, qui se sont imposés partout dans le monde tout au long de leur carrière, n’ont jamais réussi à dompter l’avenue de Grammont. Ils compteront parmi les favoris.

L’heure des bilans approche. Mais avant de solder les comptes, Paris-Tours représente l’ultime occasion de briller sur une classique de prestige. Il s’agit pour les uns de conclure en beauté une saison déjà couronnée de succès, pour les autres d’effacer en levant les bras les grimaces et les rendez-vous manqués qu’ils ont connus depuis le début du printemps. Fernando Gaviria fait partie de la première catégorie, avec un compteur 2017 affichant déjà 11 victoires, dont 4 étapes conquises sur le Giro. Mais le Colombien se souvient que cette série faste avait précisément débuté à Tours il y a un an, où il remportait son premier succès majeur devant l’élite mondiale du sprint, alors en préparation du rendez-vous de Doha. Le tenant du titre se présente comme l’homme à suivre dans le final, mais Quick Step aligne un effectif capable de surprendre, avec un autre ancien vainqueur, Matteo Trentin (2015), lui aussi quadruple vainqueur d’étape… sur la dernière Vuelta, insi que Zdenek Stybar, 2e de Paris-Roubaix au printemps.

Face au collectif de l’équipe belge, les deux plus gros collectionneurs de bouquets du peloton promettent une bataille rangée sur l’avenue de Grammont, même si Mark Cavendish (145 victoires dans sa carrière) n’a levé les bras qu’une fois cette année, tandis qu’André Greipel a navigué bien loin de ses standards habituels (140 victoires, dont 4 en 2017). Le sprinteur allemand a par exemple bouclé pour la première fois le Tour sans victoire, et fait sa première apparition sur Paris-Tours depuis 2006. La science du sprint détenue par les deux « anciens » pourrait une nouvelle fois se heurter à la génération montante, pas uniquement représentée par Gaviria sur la classique des feuilles mortes. Sur l’ensemble de la saison, Dylan Groenewegen s’est imposé sur les routes de Dubai, puis au Yorkshire, en Norvège, à domicile en Hollande… et surtout sur l’avenue la plus prisée des sprinteurs, les Champs-Elysées, à l’occasion de la dernière étape du Tour de France. Il avait alors battu Greipel (2e), mais aussi Nacer Bouhanni (4e), qui tient lui aussi une chance de terminer l’année sur une note positive. L’appétit des sprinteurs pourrait toutefois être contrarié par des attaquants susceptibles de les surprendre dans le final. Un coup de force serait par exemple dans les cordes de la formation AG2R, qui table à la fois sur Alexis Gougeard, Oliver Naesen et leur tout récent champion du monde espoirs Benoit Cosnefroy.

LES ÉQUIPES ENGAGÉES

Afrique du Sud
Team Dimension Data : Cavendish (Gbr), Eisel (Aut) 

AllemagnE
Team Sunweb: Arndt (All), Sinkeldam (Hol),Kragh Andersen (Den) 

Belgique

Lotto-Soudal: Greipel (All), Debusschere, Maes (Bel)
Quick Step Floors: Gaviria (Col), Trentin (Ita), Stybar (Rtc)
Wanty - Groupe Gobert: Offredo (Fra), Van Keirsbulck (Bel)
Sport Vlaanderen - Baloise: Van Hecke (Bel)
WB Veranclassic Aquality Protect: Ista (Bel), Spengler (Sui)
Veranda’s Willems-Crelan: Devolder (Bel) 

Etats-Unis
BMC Racing Team: Küng, Drucker (Lux) 

France
AG2R La Mondiale: Gougeard, Cosnefroy (Fra), Naesen (Bel)
FDJ: Sarreau (fra), Guarnieri (Ita), Konovalovas (Lit)
Fortuneo - Oscaro : Fonseca (Fra), McLay (Gbr)
Cofidis, Solutions Crédits : Bouhanni, Laporte, Soupe (Fra)
Direct Energie : Chavanel, Boudat, Petit (Fra)
HP Btp - Auber 93 : R.Feillu (Fra)
Delko Marseille Provence KTM : Martinez (Fra), Smukulis (Lit)
Roubaix Lille Métropole : Antomarchi (Fra)
Armée de Terre : Gaudin, Rostollan (Fra) 

Irlande
Aqua Blue Sport: Blythe (Gbr), Nordhaug (Nor) 

Pays-Bas
Team Lotto-NL Jumbo: Groenewegen (Hol), Wynants (Bel)
Roompot-Nederlandse Loterij: Ligthart (Hol)

Suisse
Team Katusha Alpecin: Zabel (All), Morkov (Dan)

PARIS TOURS

PARIS TOURS

PARIS TOURS

 

SUIVEZ NOTRE ACTU

facebook          twitter

PUB

diffusport vetements cyclistes personnalises

 

rallye des routes du nord classic 2018

 

abus aventor abus game changer

 

PARTENAIRES

equipe cycliste roubaix lille metropole

 

cyclisme comite hauts de france

 

le nord le departement