CYCLISME TOUR DE FRANCE 2015 ÉTAPE 4 SERAING CAMBRAI

JOHN DEGENKOLB sera-t-il au rendez-vous de cette étape - photo archive Fred VDB
  • JOHN DEGENKOLB sera-t-il au rendez-vous de cette étape - photo archive Fred VDB
  • Sources LETOUR.FR
  • photos Fred VDB
  • 2 juillet 2015

ÉTAPE 4 SERAING CAMBRAI

LA PAROLE AUX NOUVEAUX MAÎTRES DES PAVÉS

La 4ème étape, les pavés de Paris-Roubaix pourraient être exploités par les deux maîtres des classiques du printemps 2015, Degenkolb et Kristoff… mais pas seulement.


LE TERRAIN DE JEU

L’étape franco-belge tracée entre Seraing et Cambrai s’impose comme la plus longue du Tour, avec 223,5 km. Mais il ne s’agit pas de la plus grande difficulté de la journée, loin s’en faut. Car dans les cinquante derniers kilomètres, les coureurs auront à affronter 11,5 kilomètres de pavés, répartis sur six secteurs où les chasseurs de classiques ont leurs habitudes pour « la Pasquale ». L’expérience récente montre que les visites du peloton du Tour en terres roubaisiennes précipitent la sélection, de façon quelquefois cruelle comme pourraient en témoigner par exemple Fränk Schleck (abandon en 2010) ou Alberto Contador (près de 2’ perdues en 2014). A l’heure des comptes, il y aura certainement des perdants à Cambrai, mais aussi des gagnants, comme Nibali l’a été l’année dernière.


PLEINS FEUX SUR… JOHN DEGENKOLB ET ALEXANDER KRISTOFF

Les pavés ont leurs adeptes, et certains d’entre eux y excellent particulièrement. Généralement, ils bénéficient d’une fenêtre temporelle plutôt courte pour s’exprimer, mais suffisamment riche pour que les véritables spécialistes puissent s’y distinguer. Le millésime 2015 a vu la prise de pouvoir de deux maestros qui semblent partis pour exercer pendant plusieurs années leur domination sur les pavés : Alexander Kristoff, auteurs d’une inédite série flandrienne qui s’est conclue sur une victoire au Tour de Flandres, et John Degenkolb, deuxième vainqueur allemand de Paris-Roubaix après Josef Fischer qui avait ouvert le palmarès en 1896.

C’est avec un nouveau statut que se présentera le sprinteur de Giant-Alpecin, auréolé de ses succès à San Remo et à Roubaix. À sa puissance déjà repérée depuis plusieurs années, il a ajouté un sens de la course et des talents de manoeuvrier qui le rendent on ne peut plus mûr à une première victoire d’étape sur le Tour, s’il ne l’a pas déjà obtenue deux jours plus tôt en Zélande ! Son rival norvégien participera lui aussi à son troisième Tour de France, mais a déjà débuté sa collection de bouquets l’année dernière avec des victoires à Saint-Etienne et à Nîmes. En léger retrait sur le vélodrome de Roubaix où il a terminé 10ème, Kristoff dispose tout de même des atouts pour accrocher cette étape cambraisienne hors-normes.

PAVÉS DANS LE NORD

SUIVEZ NOTRE ACTU

facebook          twitter

PARTENAIRES

velo club de roubaix lille métropole

 

cyclisme comite hauts de france

 

PUB

diffusport vetements cyclistes personnalises 

 

 

la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

le chamois la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

le chamois sports la toussuire les sybelles savoie maurienne