ÉQUIPE ROUBAIX LILLE MÉTROPOLE GILLES PAUCHARD LA RENCONTRE

GILLES PAUCHARD LA RENCONTRE - photo Jean-Marc HECQUET
  • GILLES PAUCHARD LA RENCONTRE - photo Jean-Marc HECQUET
  • par Jean-Marc HECQUET
  • texte et photos
  • 4 février 2015

GILLES PAUCHARD LA RENCONTRE

GILLES PAUCHARD ET LE RLM SE VEULENT AMBITIEUX !

Nouveau venu dans le staff de l'équipe nordiste Roubaix Lille Métropole, Gilles Pauchard remplace l’excellent technicien Picard, Francis Van Londersle, au poste de Directeur Sportif. Rencontre avec ce technicien qui ne manque pas d'ambition au sein de sa nouvelle équipe.

Ancien coureur amateur de haut-niveau, Gilles Pauchard, 47 ans, a oeuvré en tant que Directeur Sportif dans les équipes amateurs de DN1 du CR4C Roanne et l’AC Noyal-Châtillon. C'est en 2011 qu'il accède au monde professionnel en tant que Directeur Sportif au sein de l’équipe Saur-Sojasun. Il occupera cette fonction durant deux saisons. En 2014 après l'arrêt de l'équipe de Stéphane Heulot, Gilles intègre l’équipe professionnelle italienne Cannondale. Il travaille alors aux côtés de Peter Sagan, Ivan Basso et Élia Viviani… En 2015 à Roubaix, Il œuvrera avec Frédéric Delcambre et Daniel Verbrackel, Cyrille Guimard restant Manager Sportif.

Pour Frédéric Delcambre, Gilles est l’homme qu’il fallait pour succéder à Francis Van Londersle : «C’est un Directeur Sportif d’expérience, qui va dans  le sens du Président Canonne et de Cyrille Guimard, il a le profil  du Roubaix Lille Métropole. Il a un savoir-faire éducatif étant passé du monde amateur et aussi haut niveau passant successivement de Saur Sojasun à Cannondale l'équipe de Peter Sagan !»

nordsports-mag : L’un de vos grands moments a été le titre national avec le CR4C Roanne, y a-t-il eut des retombées pour certains ?

Gilles Pauchard : Il y a eu tout d’abord Arthur Vichot, puis Cyril Bessy et Jérome Coppel issus de l'équipe qui deviendra en 1999 Championne de France de Division Nationale 2 accédant à la Division Nationale 1. Le Club remporta aussi en 2008 la Coupe de France Look des Clubs. Et plus près de nous, Jérôme Meinard qui vient de rejoindre la formation de l’Armée de terre.

NS : Vous avez passé aussi de merveilles saisons chez Saur Sojasun Espoir puis Pro ?

GP : En 2010, j’ai effectivement dirigé Saur Sojasun Espoir, et en 2011 j’ai poursuivi avec les Pros. Nous y avons gagné de belles victoires avec Julien Simon, Jimmy Engoulvent, Jérôme Coppel… Mais la plus belle a été notre qualification pour le Tour de France 2012. Une première pour l’équipe, une belle aventure.

NS : 2014, direction la formation italienne Cannondale avec Sagan, Basso…

GP : Sojasun est devenu partenaire de Cannondale. Et pour la firme américaine de cycles, il a été souhaité d’avoir dans son effectif un directeur sportif français. Une proposition m’a été faite, j’ai accepté. Ce fut très enrichissant  de travailler avec Sagan, Basso. Ce sont des vrais Pros, des garçons qui connaissent parfaitement leurs capacités. Ils ont des gens et des staffs performants autour d’eux , et ils s’attachent à des équipiers modèles, de véritables «grégarios» qui les emmènent le plus loin possible sur les grandes épreuves internationales comme le Tour des Flandres ou Paris Roubaix.

NS : Et vous voici arrivé au Roubaix Lille Métropole, une formation Continentale qui a de gros projets ?

GP : Dès l’automne 2014, Cannondale n’a pas souhaité poursuivre. Il me fallut donc chercher une nouvelle formation avec une priorité de rester sur le continent. Sur Roubaix, Francis Van Londersle prenant sa retraite, je suis rentré en contacts avec Frédéric Delcambre que j’avais bien connu à l’époque où le VC Roubaix était chez les amateurs, tout est allé très vite ! Sur ce stage de Calp avec Frédéric, les assistants mécanos et soigneurs, les premiers contacts se sont avérés faciles, il y règne un bon climat. Côté coureurs, j’en connaissais certains par leurs résultats. Pour les belges de la formation nous nous sommes vite compris ayant affaire à des professionnels. L’adaptation, n’est pas quelque chose de très difficile, simplement il faut être à l’écoute des coureurs… Lorsque j’ai rencontré les dirigeants roubaisiens dont le Président Canonne, j’ai pris conscience des projets de l’équipe qui veut hausser son niveau suite aux futurs remaniements imposés par l’UCI. C’est un beau projet et il faut très vite remporter de belles courses pour aider nos dirigeants.

propos recueillis à Calpe par Jean-Marc Hecquet

GILLES PAUCHARD LA RENCONTRE - photo JMH

GILLES PAUCHARD LA RENCONTRE - photo JMH

GILLES PAUCHARD LA RENCONTRE - photo JMH

 

SUIVEZ NOTRE ACTU

facebook          twitter

PARTENAIRES

equipe cycliste roubaix lille metropole

 

cyclisme comite hauts de france

 

PUB

diffusport vetements cyclistes personnalises 

 

le nord sport magazine novembre 2017

 

la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

le chamois la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

le chamois sports la toussuire les sybelles savoie maurienne