ESSAI VÉLO ROUTE LAPIERRE XELIUS EFi 400 FDJ 2014

Essai vélo route Lapierre Xelius EFi 400 FDJ 2014
  • Essai vélo route Lapierre Xelius EFi 400 FDJ 2014
  • par Laurent SANSON
  • tenues B’Twin 700 hiver 2013-2014 et Aerofit 9 été 2014
  • photos Jean-Marc HECQUET et L.SANSON
  • 25 avril 2014

ESSAI VÉLO ROUTE

LAPIERRE XELIUS EFi 400 FDJ 2014

 

essai vélo route lapierre xelius efi 400 fdj 2014Partenaire de la FDJ depuis plus d’une décennie, la marque dijonnaise Lapierre dispose avec les coureurs de l’équipe de Marc Madiot d’un banc d’essai permanent qui profite aux développements des vélos de série. Conscient que l’image de l’équipe FDJ est porteuse, Lapierre a intégré dans sa gamme un modèle Replica sur la base de son cadre Xelius EFi de la gamme Race, nous l’avons testé sur les routes des 4 Jours de Dunkerque.


Premier constat au guidon de ce Lapierre Xelius EFi 400 FDJ, on ne passe pas vraiment inaperçu dans un peloton. La déco FDJ identique à celle de la saison 2013 fait son effet et d’ailleurs on rêve d’être à la place d’un Arnaud Démare par exemple, avec quelques années de moins et plus de kilomètres dans les jambes pour votre serviteur. Chacun son métier finalement, ce n’est pas plus mal et Arnaud est très bien dans ce qu’il fait d’ailleurs.


essai vélo route lapierre xelius efi 400 fdj 2014UNE DÉCO DE CHAMPION

Voilà le nerf de la guerre, le truc ultime qui rend ce Lapierre Xelius EFi 400 FDJ différent des autres, sa décoration identique aux coureurs de l’équipe FDJ saison 2013 avec son mélange de noir, blanc et rouge. La réplique est parfaite et pas un autocollant des partenaires techniques et du sponsor titre, la FDJ, ne manque et surtout la finition est top nickel, comme les pros finalement. On en demande pas plus car le but d’un vélo réplica est justement d’être la réplique parfaite de l’authentique et sur ce coup Lapierre ne trompe pas son monde tout en restant dans une fourchette de prix raisonnable pour un réplica très correctement équipé sur la base du groupe Ultegra compact 11 vitesses.


essai vélo route lapierre xelius efi 400 fdj 2014POLYVALENT MAIS EXIGEANT

Cadre de série le plus abouti de la marque française qui a gagné de nombreuses courses depuis son lancement, le cadre Xelius EFI est l’évolution du célèbre Xelius de 2009 dont il reprend les géométries. Dans cette version EFi, le Xelius bénéficie de tout le savoir-faire de la marque dijonnaise. Sur les conseils des pros de la FDJ, le bureau d’étude a analysé le «fonctionnement» de chaque tube afin de parfaire encore son rendement. Ce véritable cadre de course accessible au grand public comprend dans sa composition plus de 40% de fibre VHM très haut module. Une composition en fibre de carbone haut module légèrement différente de celle des pros et ce pour des questions de confort, mais aussi de coût final pour le client. Dans les deux cas, pros ou amateurs, le Xelius EFI a été développer avec l’objectif d’offrir une rigidité maximale de la boite de pédalier afin de réduire la torsion et donc la perte de puissance. La fourche fut également au centre du travail des ingénieurs de la marque afin de rendre le Xelius EFi plus précis dans son pilotage. Une fois en action et en appuyant fortement sur les pédales, on se rend vite compte que l’objectif est atteint tellement ce cadre est rigide et se veut rassurant dans son pilotage.

Pour cet essai réalisé essentiellement sur les routes des 4 Jours de Dunkerque et donc de l’étape Le Touquet - Lille du prochain Tour de France 2014, Lapierre nous a orienté vers un montage milieu-haut de gamme autour du groupe Shimano Ultegra 11 vitesses compact avec un développement des plateaux de 50x34 et une cassette en 11x28, de quoi satisfaire votre serviteur en ce début de saison lors de l’escalade des bosses nordistes et flamandes, les fameux «Berg». Un vélo au montage intéressant qui le rend ainsi passe-partout et surtout hyper polyvalent dans son utilisation. Sorti du carton, on trouve rapidement les bons réglages, dont celui de la selle et de son recul et c’est plutôt un bon point de se sentir tout de suite à son aise une fois le cuissard sur la selle. Le cadre en taille 52 est ainsi équipé outre le groupe intégral Ultegra, de roues Shimano Ultegra alu, d’un cintre Deda avec potence Deda Zero 2 de 90 mm, d’une selle Fizik Antares avec tige de selle carbone Lapierre et des nouvelles pédales Look Keo Classic 2. Sur la bascule, notre Xelius EFi 400 FDJ affiche 7,8 kg, soit 400 grammes de plus que ce qu’annonce Lapierre pour un cadre en taille L alors que notre modèle d’essai est un taille S. En dessous de 8 kg, on reste donc dans le correct mais cet écart de poids, testé plusieurs fois en démontant les portes-bidons, ne s’explique pas vraiment, d’autant que nous sommes en présence d’un cadre de petite taille, donc qui pèse moins lourd... théoriquement.


essai vélo route lapierre xelius efi 400 fdj 2014AU GUIDON ON SE PREND POUR UN PRO

Avant de découvrir les premières bosses, c’est donc sur le plat pays que je découvre ce Xelius EFi 400 FDJ. Comme nous l’indiquions en préambule, on ne passe pas inaperçu et alors avec la tenue FDJ on passe carrément pour un coureur pro à l’entraînement. Rassurez-vous, la comparaison s’arrête nette ici même si l’illusion avait l’air presque parfaite, vous me direz avec un réplica c’est aussi ce que le cycliste recherche. En bon cyclosportif, c’est donc avec des jambes qui sortent de l’hiver et un certain manque d’entraînement que je réalise les premiers kilomètres à un bon rythme. Facile et surtout confortable grâce aux fins haubans arrière qui filtrent bien les irrégularités de la route, le Xelius EFi 400 semble réellement facile et propose un comportement très équilibré avec un pilotage porté sur l’avant. Fin, précis et vif, le train avant engage franchement et «l’embonpoint» de la douille de direction participe pleinement à ce type de conduite tout en avant. En tombant les dents, on le découvre également réactif lorsque l’on monte sur les pédales même si le poids des roues ralenti un peu la manoeuvre. La rigidité du cadre au niveau de la boite de pédalier est donc conforme aux souhaits des ingénieurs Lapierre qui voulaient le rendre encore plus efficace. Bingo ! mais autant avoir de bonnes jambes car dès que l’on augmente le rythme ce Xelius EFi 400 s’avère tout de même exigeant.

Même si par son montage typé cyclosport il n’offre pas le rendement optimal d’un vélo de pro, le Xelius EFi 400 n’en demeure pas moins très performant et surtout accessible au plus grand nombre. En sachant que le cadre a gagné des courses, dont des étapes du Tour de France, la marge de manoeuvre est importante pour celui qui veut le rendre encore plus performant, à commencer par les roues qui montrent une certaine limite. Proposé au prix de 3 099 € prêt à rouler, le Xelius EFi 400 FDJ se positionne dans la bonne moyenne tout en offrant une véritable plus-value stylistique avec sa décoration de l’équipe FDJ. On en demande pas plus finalement, même si on regrette que Lapierre ne fournisse pas la tenue FDJ avec le vélo.

 

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE L’ESSAI DU LAPIERRE XELIUS EFi 400 FDJ 2014

essai vélo route lapierre xelius efi 400 fdj 2014

essai vélo route lapierre xelius efi 400 fdj 2014

 

SUIVEZ NOTRE ACTU

facebook          twitter

PARTENAIRES

equipe cycliste roubaix lille metropole

 

cyclisme comite hauts de france

 

PUB

diffusport vetements cyclistes personnalises 

 

le nord sport magazine novembre 2017

 

la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

le chamois la toussuire les sybelles savoie maurienne

 

le chamois sports la toussuire les sybelles savoie maurienne