LIEGE BASTOGNE LIEGE LA COURSE

Fuglsang, première à Liège - photo A.S.O. / G.DEMOUVEAUX
  • Fuglsang, première à Liège - photo A.S.O. / G.DEMOUVEAUX
  • par Fred VDB
  • photos A.S.O. / G.DEMOUVEAUX - Fred VDB
  • 28 avril 2019

LIEGE BASTOGNE LIEGE

FUGLSANG PREMIERE

Pour le retour de la Doyenne au coeur de Liège après 27 éditions jugées à Ans, c’est Jakob Fuglsang qui a remporté cette édition pluvieuse. Julian Alaphilippe, le grand favori a marqué dans la montée de la Roche-aux-Faucons. Il n’a pas pu suivre le Danois dans un grand jour. Après une 3e place à l’Amstel Gold Race, une seconde à la Flèche, il remporte une magnifique victoire dans un monument.

C’est une bataille qui a débuté peu avant de rentrer dans les 100 derniers kilomètres, et dans un premier temps contrôlée par l’équipe Deceunink-Quick Step du favori Julian Alaphilippe. Mais dans le final, c’est son plus proche rival sur la Flèche Wallonne qui a porté le coup décisif en attaquant dans la côte de la Roche-aux-Faucons, à 16 kilomètres du but. Jakob Fuglsang, qui se débarrasse ensuite de Michael Woods et Davide Formolo, se lance en solitaire dans les 13 derniers kilomètres pour aller chercher la première victoire de sa carrière dans une course d’un jour. Après avoir échoué de près cette année aux Strade Bianche (2e), à l’Amstel Gold Race (3e) puis à la Flèche Wallonne (2e), il devient le deuxième vainqueur danois de la Doyenne des classiques, 26 ans Rolf Sorensen.

Avec au départ une pluie copieuse et une température de moins de 5 degrés, le peloton est bien constitué de 175 coureurs sur la Place Saint-Lambert de Liège pour le départ. Dès le premier kilomètre, un quatuor s’extrait avec Julien Bernard (Trek), Tobias Ludvigson (Groupama-FDJ), Andrea Pasqualon (Wanty-Gobert), Jérémy Maison (Arkea-Samsic) rejoints au km 15 par Kevin Deltombe (Sport Vlaanderen) et Mathijs Paaschens. Dans une course limpide, dans la côte Mont-le-Soie, Julien Bernard démarra mais fut repris à 68 kilomètres de l’arrivée. Dans le col du Rosier, Tanel Kangert (Education First) et Omar Fraile (Astana), rejoints à la bascule par Cosnefroy (AG2R), Caruso (Bahrain-Merida), Albasini (Mitchelton), De la Cruz (Sky), Lambrecht (Lotto-Soutal), Anacona, Verona (Movistar) et De Marchi (CCC) se retrouvèrent en tête. Puis , la course s’emballa entre le col du Maquisard et la Redoute. Lambrecht, le grand espoir belge de Lotto-Soudal attaqua à 23 kilomètres, Il subit, cependant, dans la côte de la Roche-aux-Faucons un regroupement orchestré par les coureurs d’Astana. Jakob Fuglsang plaça alors à une accélération à 16 kilomètres de l’arrivée. Il se lança dés lors dans un raid solitaire où il eut une frayeur à 5 kilomètres du but dans la descente. Mais, il était écrit que c’était le dimanche du Danois.

CLASSEMENT GENERAL

1. Jakob Fuglsang(Astana Pro Team)
2.Davide Formolo(Bora-Hansgrohe)
3. Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe)…
6. David Gaudu (Groupama FDJ)…

LIEGE-BASTOGNE-LIEGE

 

LIEGE-BASTOGNE-LIEGE

 

LIEGE-BASTOGNE-LIEGE

 

LIEGE-BASTOGNE-LIEGE

 

SUIVEZ-NOUS

                  

PUB

velofollies 2020 courtrai 

 

finale cross unss nord 2019

 

 

diffusport