LILLE-HARDELOT 2014 VU PAR LE DOSSARD 3744

Lille-Hardelot 2014 randonnée cyclotourisme 18 mai 2014
  • Lille-Hardelot 2014 randonnée cyclotourisme 18 mai 2014
  • par Laurent SANSON
  • photos Fred VDB et L.S
  • 19 mai 2014

LILLE - HARDELOT 2014

J’Y ÉTAIS DOSSARD 3744

 

lille-hardelot 2014 randonnée cyclotouristeAvec 3 800 participants, dont votre serviteur afin de vivre l’expérience au plus près, Lille-Hardelot 2014 a remporté un franc succès, bien aidé de surcroit par une météo estivale. Sur un parcours exigeant de 159 km au départ du Grand Palais de Lille (59) avec une arrivée à Hardelot-Plage (62) sur la Côte d’Opale, la fête fut belle et ponctuée de divers animations dans les villes et villages traversés. Une véritable fête du vélo accessible au plus grand nombre avec un minimum d’entraînement toutefois et dans une ambiance conviviale et chaleureuse qui fait l’âme de cette épreuve.


Lille-Hardelot, c’est l’histoire d’une randonnée cyclotouriste au départ de la capitale des Flandres en direction du littoral et de la station balnéaire d’Hardelot. Élevée très justement au rang de mythe cyclotouriste dans les années 80-90 avec plus de 5 000 participants, le Lille-Hardelot d’antan fut victime de son succès. Après une mise en sommeil d’une décennie, Philippe Crépel qui préside aux destinées de l’association des «Amis de Lille-Hardelot» a relancé cette randonnée qui bénéficie toujours d’une formidable notoriété qui dépasse les frontières régionales. Ancien coureur pro dans les années 60-70 et manager d’équipes dont La Redoute et La Vie Claire ou encore manager de Laurent Jalabert durant une décennie, Philippe Crépel a tout fait dans le monde du cyclisme et en marge de la Tropicale Amissa Bongo qu’il organise au Gabon, il a donc relancé il y a trois ans la randonnée cyclotourisme Lille-Hardelot avec le succès qu’on lui connaît aujourd’hui à l’occasion de cette édiiton 2014.


lille-hardelot 2014 randonnée cyclotouristeDEBOUT C’EST L’HEURE !

Lille-Hardelot c’est d’abord l’affaire d’un réveil, très matinal, et autant ne pas sortir tard le samedi soir sinon on loupe une partie de la fête. Dès 6h30, il y a foule et à croire que certains dormaient sur l’esplanade du Grand Palais avec pour seul abri l’arche de départ. Ils étaient nombreux, chauds comme des bouillottes et surtout impatients d’en découdre sur le parcours mythique concocté par le comité d’organisation. 7h, les yeux pas encore grands ouverts et c’est l’heure du départ officiel et symbolique car finalement Lille-Hardelot c’est «open bar», on part quand on veut, mais pas trop tard non plus, on arrive quand on veut et surtout comme on peut, sur le coup c’est moins «open bar» finalement, c’est juste que l’on fait moins le mariole une fois sur la route. La petite puce nichée derrière le dossard de cadre chronomètre tout ceci juste pour le plaisir de connaître son temps sur les 159 km du difficile parcours.

Le départ fut donc donné par le parrain de l’édition 2014, un certain Arnaud Delbarre, ch’ti et Directeur de la mythique salle parisienne de l’Olympia. Autour de lui, des centaines d’anonymes mais aussi des vedettes avec Richard Virenque plus en forme que jamais dans sa belle tenue Festina au clin d’oeil provocateur, Arnaud Tsamère l’humoriste, Charly Mottet ou encore Jean Réveillon, ex-patron des Sports de France TV. Du beau monde pour ouvrir les premiers kilomètres au coeur de la capitale des Flandres avec le passage par la Grand Place et les belles avenues lilloises encore endormies. Après la ville en quittant Lille par Lambersart et Lomme en partant vers l’Ouest et la mer, la campagne des Weppes permet enfin de mettre en marche la machine, celle qui tourne les pédales et le grand plateau de 53 dents et au passage un grand merci à un concurrent aux allures d’un coureur d’AG2R La Mondiale qui m’a ouvert la route sur 50 bornes à 40/42 km/h de moyenne en début de randonnée qui sur le coup prend l’allure d’une course qu’elle n’est pas. Après la mise en bouche du plat pays avec un petit vent dans le dos, ceci explique aussi la moyenne élevée pour une rando, place aux choses sérieuses après le copieux ravito de St.Omer, autant prendre des force car la deuxième partie du parcours n’a rien d’une partie de plaisir.

lille-hardelot 2014 randonnée cyclotouristeÇa y est après 80 km, le Boulonnais est là, fidèle au rendez-vous et cette fois je ne suis pas comme il y a deux mois au rallye du Touquet au volant de mon Opel Adam Cup de course, mais bien les fesses sur la selle pour un grand moment de souffrance car c’est franchement dur dans le coin et surtout il y a de moins en moins de secteur plat. Arrive alors le village de Licques, ville d’arrivée des 4 Jours de Dunkerque il y a quelques jours lors de l’étape des Monts. Licques, c’est sa volaille mais dans le cas présent c’est surtout dans la foulée le Blanc Mont, point culminant de la rando à 202 m d’altitude, bon je sais les montagnards vont rire, mais croyez-moi les jambes chauffent. Après le passage par Samer et un dernier ravito, le dessert n’est plus très loin avec l’ascension du Haut Pichot et son 176 m d’altitude mais surtout sa pente qui frise parfois les 18%, on rigole moins les montagnards. Un véritable mur surtout après 145 bornes dans les jambes. Une fois cette difficulté passée, la «descente» vers Hardelot n’est que pur plaisir, la Côte d’Opale est bien présente, il fait beau, chaud et la mer diffuse son grand air, une réelle bouffée d’oxygène alors qu’il n’y a plus d’essence dans le moteur pour reprendre une expression de cycliste. L’entrée dans Hardelot est un soulagement, une récompense. La plage m’attend pour un bain de soleil salvateur, tout comme la fanfare pour une arrivée dans la convivialité, l’esprit Lille-Hardelot. Maintenant, j’ai un an pour m’en remettre et rendez-vous le dimanche 17 mai 2015.

RETROUVEZ TOUS NOS ALBUMS PHOTOS DE L’ÉDITION 2014

DE LILLE-HARDELOT

lille-hardelot 2014 randonnée cyclotouriste

Richard Virenque en tenue Festina, clin d'oeil au passé

lille-hardelot 2014 randonnée cyclotouriste

Charly Mottet dans l'ascension du Haut Pichot

 

SUIVEZ NOTRE ACTU

facebook          twitter

PUB

diffusport vêtement cycliste personnalisée catalogue 2019

 

cyclotourisme lille hardelot 2019

 

 

la toussuire les sybelles hiver 2018 2019

 

abus aventor abus game changer

 

PARTENAIRES

 

cyclisme comite hauts de france

 

le nord le departement