RENCONTRE AVEC ADRIEN PETIT COFIDIS PRO CYCLING TEAM 2015

Rencontre avec Adrien Petit - photo archive Jean-Marc HECQUET
  • Rencontre avec Adrien Petit - photo archive Jean-Marc HECQUET
  • Par Jean-Marc Hecquet
  • texte et photos
  • 23 janvier 2015

ADRIEN PETIT LA RENCONTRE

TOUT POUR NACER BOUHANNI

Pour sa 5ème saison chez Cofidis, l’arrageois Adrien Petit (24 ans) nous fait partager ses objectifs pour 2015. Perfectionniste, le vainqueur du Tro Bro Léon 2014, a observé cet hiver une long temps de récupération. Avec l’arrivée au sein du groupe nordiste de Nacer Bouhanni  (en provenance de la FdJ), Adrien s’est fixé un nouveau challenge… Après avoir été classé « sprinter », puis baroudeur, ce dernier souhaite devenir l’un des maillons indispensables à la bonne marche du « Train » emmenant l’ex-champion de France lors des sprints. Après encore quelques coups de pédales de préparation du côté de Calpe en janvier, plus que jamais, il a envi de reprendre la route pour une grande saison pour Cofidis.

JM Hecquet/Nordsports-mag.com : Peux-tu revenir sur ta saison 2014… ta victoire, ta place dans l'équipe et tes rapports avec le staff ?

Adrien Petit : Saison en demi-teinte pour moi. Je n'ai pas eu les résultats espérés. Je me suis posé beaucoup de questions en voyant que je n'étais pas à mon niveau, et donc perdu beaucoup confiance en moi. Ma victoire au Tro Bro est arrivée au bon moment et fut très bonne pour mon moral avant de clôturer ma période de classiques. Au sein de Cofidis, je me sens vraiment bien. Je débute ma 5ème saison. On peut dire que je connais le staff par cœur. Et je m'entends  bien avec eux. 

JMH/NS : Tu as changé de statut... passant de sprinter à baroudeur, et pour cette saison, quelle sera ta façon de courir ?

AD : Voyant que j'avais du mal à remporter des courses, surtout lors de sprints massifs, j'ai changé ma façon de courir. J’ose aller dans des échappées et j’ai pris, en 2014, du plaisir à faire cela. En 2015, je serai beaucoup avec Nacer Bouhanni pour l’emmener dans les sprints. Je ne pourrai plus user mes cartouches avant l'arrivée. Cela va être une nouvelle expérience ! Ce rôle doit me retirer la pression et me permettre d’avoir ma carte à jouer lors de courses comme le Het Nieuwsblad, Gand-Wevelgem ou Paris-Roubaix.

JMH/NS : 2015 sera pour COFIDIS l'année de tous les défis avec Nacer Bouhanni. Quels sont tes rapports avec lui ? Que penses-tu de son arrivée ?

AD : Son arrivée est vraiment bien pour toute l'équipe. C’est une source de motivation pour tout le monde. Chacun aura au sein du groupe un rôle bien défini d'avance. Nous allons tous passer un échelon et prendre du grade au milieu du peloton pro. 

JMH/NS : Te voici aux côtés de Bouhanni... Auras-tu les mêmes repaires? La même façon d'aborder un sprint ?

AD : Avec Nacer, nous n'avons pas encore pris nos repères. C’est lors du stage en janvier et sur les deux dernières étapes du Tour de Majorque que cela se mettra en place. Nous irons sur les Tours du Qatar et d’Oman afin de décrocher les premières victoires. Même, si nous serons qu’à 85% de nos capacités et que les vrais objectifs arriveront un peu plus tard. 

JMH/NS : Quels sont tes vœux, tes ambitions, tes projets pour 2015 ?

AP : Mes objectifs sont clairs : prendre plaisir dans mon nouveau rôle et emmener notre leader le plus souvent vers la victoire. Je veux aussi remplir mes objectifs personnels en remportant quelques courses.

L'ALBUM PHOTOS D'ADRIEN PETIT PAR JEAN-MARC HECQUET

 Adrien Petit Cofidis

Adrien Petit Cofidis

 

Adrien Petit Cofidis

 

SUIVEZ NOTRE ACTU

facebook          twitter

PARTENAIRES

velo club de roubaix lille métropole

 

cyclisme comite hauts de france

 

PUB

 le nord partenaire grand prix de fourmies

 

natur-sport 2017 pres du hem armentieres

 

la pyramidale vtt trail 2017

 

guidon d'or hellemmois 2017 

 

diffusport vetements cyclistes personnalises catalogue 2017

 

houdain cyclo-cross 9 septembre 2017

 

b'twin ch'ti bike tour 2017

 

diffusport vetements cycliste personnalises