TEAM COFIDIS 2020 ARRIVÉES

Arrivées de Guillaume Martin et d'Elia Viviani chez Cofidis - photo DR
  • Arrivées de Guillaume Martin et d'Elia Viviani chez Cofidis - photo DR
  • par Fred VDB
  • sources COFIDIS - photos DR
  • 9 août 2019

MARTIN, VIVIANI ET SABATINI

TROIS NOUVEAUX TALENTS CHEZ COFIDIS EN 2020

L'équipe nordiste Cofidis prépare déjà la saison 2020 avec trois recrues de choix : Guillaume Martin, Elia Viviani et Fabio Sabatini. Trois coureurs, au profil différent, mais qui sont parmi les meilleurs dans leur domaine : en montage, au sprint et comme équipier.

GUILLAUME MARTIN, LE GRIMPEUR

GUILLAUME MARTIN


Ils n’étaient plus qu’une dizaine et lui en faisait partie. Lors des étapes les plus difficiles du dernier Tour de France, celles qui s'achevaient par une arrivée au sommet, Guillaume Martin n’était jamais loin des leaders qui se disputaient le classement général. À 7 reprises, d’ailleurs, il a terminé dans les 20 premiers, s’offrant ainsi une belle 12e place au classement général.

Professionnel depuis quatre ans, le Français de 26 ans n’a jamais caché son attrait pour les plus grandes compétitions de la discipline, lui qui disputait la 3Grande Boucle de sa carrière cet été. Il s’est notamment illustré en remportant une étape du Tour de Sicile et en s’imposant, en 2018, au Circuit de la Sarthe.

Le public apprécie l’homme et pas seulement pour ses qualités de cycliste. Titulaire d’un Master de Philosophie, il est l’auteur d’un ouvrage remarqué ("Le Tour de France des philosophes") et d’une pièce de théâtre, jouée cet été lors du festival d’Avignon, qui a été unanimement saluée par la critique.

Mais il aime rappeler « qu’il est avant tout un coureur cycliste ». Son recul, son sens de l'analyse et son goût pour l'introspection lui ont donné le surnom de "philosophe du peloton".

LA FUSÉE ELIA VIVIANI

ELIA VIVIANI

Vainqueur en costaud du sprint de Nancy, lors de la 4étape du dernier Tour de France, Elia Viviani s’était déjà offert un doublé au Tour de Suisse, une étape au Tirreno-Adriatico, au Tour des Emirats Arabes Unis ou encore au Tour Down Under. Ce dimanche, il a également brillé à la RideLondon Classic. Dès qu’un sprint est en jeu, Elia est de ceux sur qui il faut savoir compter pour s’imposer.

Cette capacité à faire la différence trouve sa source, notamment, dans sa pratique assidue du cyclisme sur piste. L’Italien a d’ailleurs été sacré champion olympique d’omnium, à Rio en 2016. Il ira d'ailleurs défendre son titre à Tokyo en 2020. Au total, il compte 75 victoires chez les professionnels et sa rage de vaincre sur la ligne en fait l’un des meilleurs sprinteurs du moment.

FABIO SABATINI UN COÉQUIPIER EN OR 

À ses côtés, celui qui est né en Vénitie pourra compter sur la riche expérience de son coéquipier, Fabio Sabatini (34 ans) avec qui il était déjà coéquipier chez Liquigas depuis 2010 puis chez Deceuninck-Quick Step. Originaire de Toscane et champion d’Italie junior du contre-la-montre (2003), Fabio s’est progressivement imposé comme l’un des meilleurs « poisson-pilote » pour sprinteur.

Au cours de sa carrière, il a notamment mis son travail de l’ombre au service de Fabio Petacchi, d’Erik Zabel, de Daniele Bennati, de Peter Sagan, de Marc Cavendish ou encore de Marcel Kittel.

SUIVEZ-NOUS

                  

PUB

velofollies 2020 courtrai 

 

open vtt dunes de flandre 2019

 

 

finale cross unss nord 2019

 

 

diffusport