FOOTBALL LFP FFF LIGUE 1 LIGUE 2 CONSEIL D'ETAT

Le référé de la Ligue de Football Professionnel rejeté par le Conseil d'Etat - 14 août 2015
  • Le référé de la Ligue de Football Professionnel rejeté par le Conseil d'Etat - 14 août 2015
  • par Fred VDB
  • 14 août 2015

LFP FFF CONSEIL D'ETAT

LE RÉFÉRÉ DE LA LIGUE REJETÉ PAR LE CONSEIL D'ÉTAT

Le Conseil d’État a rejeté pour "défaut d’urgence" la demande en référé de la Ligue et de dix-huit clubs de Ligue 1. Ils demandaient la suspension de la décision de la Fédération concernant le maintien de trois montées et trois descentes pour cette saison. 

LA RÉACTION DE PATRICK KANNER
Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Patrick KANNER, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Thierry BRAILLARD, Secrétaire d'Etat en charge des sports, ont pris connaissance de la décision du Conseil d’Etat de rejeter, faute d’urgence, le recours de la Ligue de Football Professionnel. 

"Le Conseil d'Etat n'a pas tranché au fond puisqu'il s'agissait d'un référé. La décision au fond n’interviendra que dans plusieurs mois. Le conflit entre la Fédération Française de Football et la Ligue de Football Professionnel n’est donc potentiellement pas terminé. Mais nous invitons une nouvelle fois les acteurs au dialogue, à l'unité et à la responsabilité. 

Le sport que l’on aime est celui qui se déroule sur les terrains, pas dans les prétoires. Il incombe aux instances nationales du football d’être exemplaires à cet égard. Nous leur réitérons notre proposition de médiation. Les portes du Ministère leur sont ouvertes. Les passionnés de football, comme nous, attendent que la France du foot qui accueille l’Euro 2016 soit unie et tournée vers l’avenir." 

 

LA DÉCLA DE FRÉDÉRIC THIRIEZ,
Président de la Ligue de Football Profesionnel (LFP)

" Le Conseil d'Etat n’a pas voulu statuer en urgence. C’est dommage car l'incertitude demeure, mais c’est ainsi. L'affaire sera donc jugée plus tard sur le fond. Ce n'est que partie remise. Il est heureux que le Conseil d'Etat s'engage à juger l'affaire rapidement. Le plus tôt sera le mieux ! "