LOSC LILLE CHRISTOPHE GALTIER ENTRAÎNEUR PRÉSENTATION

Christophe Galtier, nouvel entraîneur du LOSC - photo Fred VDB
  • Christophe Galtier, nouvel entraîneur du LOSC - photo Fred VDB
  • par Fred VDB
  • texte et photos
  • 29 décembre 2017

LOSC LILLE ENTRAÎNEUR

GALTIER ARRIVE AUX AFFAIRES LILLOISES

C'est fait, l’ex-défenseur du LOSC (1987-1990) et coach des Verts jusqu’en mai 2017, a pris les commandes du LOSC ce vendredi 29 décembre.

LA DÉCLA DE MARC INGLA

" On a eu plusieurs choix. Mais, très vite, on s'est décidé pour Christophe Galtier. Il a été nommé meilleur coach français en 2013. Il peut faire le lien entre le passé, le présent et l'avenir. Il représente bien le club dont il connaît l'histoire et les valeurs. On ne change pas notre projet basé sur les jeunes, un jeu spectaculaire. On espère avoir un meilleur classement. Le défi a court therme est de sauver le club. C'est la meilleure personne pour ce défi... Nous avons décidé de ne pas faire appel de la décision de la DNCG. On a été surpris par leur décision. Nous ne voulons pas un second échec en appel. On revoit la DNCG en avril ou mai... Prendre Christophe, c'est montré que l'on croit au projet.  "

LA DÉCLA DE CHRISTOPHE GALTIER

" Je suis très heureux d'être à Luchin, d'appartenir à ce club. Les choses ont été très simples pour moi. Je n'ai jamais hésité à rejoindre le projet. Mais, la première mission est de remonter au classement, d'être mieux en gagnant des matches. Je connais les difficultés actuelles et revenir dans cette région me plait... Il faut que les joueurs comprennent bien la situation et nous trouverons les solutions... J'ai besoin de bien me sentir dans le club. Il y a un vaste projet et c'est motivant... On fait le plus beau métier du monde, je veux de la joie de vivre dans le groupe.  "

QUESTIONS À CHRISTOPHE GALTIER

Bonjour Christophe, bienvenue, vous arrivez dans un club en difficulté. Est-ce une motivation ?

Christophe Galtier : Après 6 mois d'inactivité, j'avais envie de retravailler. Cela a commencé à me démanger.  Quand on vous propose un poste comme à Lille, on ne peut pas refuser. Au vu des résultats, le club ne va pas bien, mais le relancer, c'est une véritable motivation. J'ai refusé des clubs au projet très flou. Ayant l'expérience de la Ligue 1, vu des matches du LOSC, vu leur potentiel, j'ai accepté de relever le défi. Ne pas recruter, on va faire de cela un atout. Je vais créer un groupe, une équipe avec les joueurs présents aujourd'hui. On va être à la lutte,  à la bagarre... Il va falloir que l'équipe joue comme une vraie équipe : ambitieuse et dynamique.

La décision de la DNCG (pas de recrutement au Mercato), est-elle un problème pour vous ? 

CG : Non clairement, on a la possibilité de faire revenir des joueurs de prêt. On y réfléchit. Mais, il n'y aura pas de bras de fer avec un club qui a un joueur qui nous appartient. On sait où on veut aller. Côté départs, il est difficile de savoir ce qui va se passer. On ne sait pas comment le mercato va évoluer.

Vous avez parlé de l'intérêt de la région. Un retour à Lille, une motivation ? 

CG : Oui, j'ai toujours aimé cette région et cette ville. Il y a trente ans déjà, j'aimais le côté festif. Les nordistes sont agréables, joyeux, ouverts. J'aime cette région. On pleure deux fois dans le Nord, à l'arrivée et au départ. Je suis arrivé sous la pluie un 26 juin (quand j'étais joueur) et trois ans après, je suis parti en larme. Les Nordistes sont très humains. C'est important pour moi.

GALTIER AU LOSC

GALTIER AU LOSC

GALTIER AU LOSC