LOSC LILLE RÉACTION SITUATION FINANCIÈRE ARTICLE ÉQUIPE

Communiqué de presse lillois suite à l'article Lille dans le rouge vif
  • Communiqué de presse lillois suite à l'article Lille dans le rouge vif
  • par Fred VDB
  • communiqué de presse LOSC.fr
  • 17 décembre 2014

ARTICLE LILLE DANS LE ROUGE VIF

RÉACTION OFFICIELLE DU LOSC

Suite à l’article publié par nos confrères de L’Equipe ce mercredi 17 décembre et intitulé " Lille dans le rouge vif ", Michel Seydoux a indiqué dans un communiqué de presse du club lillois qu’il ne commentera pas les éléments et chiffres publiés sur la situation financière du LOSC et ne dissertera pas, comme le veut sa ligne de conduite, sur des sujets économiques complexes qui demeurent uniquement le sujet et la préoccupation des actionnaires du club.
 

LE COMMUNIQUÉ OFFICIEL DU LOSC

" Le LOSC rappelle simplement que Michel Seydoux et les actionnaires du club ont toujours, depuis 12 ans, assumé leurs choix et responsabilités dans un contexte économique difficile, avec pour unique priorité de préserver les intérêts et la pérennité du club. 

Sur la forme, le LOSC déplore que, depuis 2009, un actionnaire du LOSC malintentionné viole son devoir de confidentialité et transmet de manière récurrente à un journaliste des informations confidentielles – destinées aux seuls membres de l’Assemblée Générale du LOSC – dans le seul but de nuire aux intérêts du club. 

Malheureusement, ce journaliste sportif qui s’essaie à l’économie réalise, par manque de travail d’investigation et méconnaissance des pratiques comptables, des erreurs graves d’analyse financière, portant atteinte au professionnalisme et à l’image du LOSC et de ses actionnaires.

Le LOSC se doit d’informer les lecteurs et ses supporters de ces méthodes grossières et répétées, comme il se doit d’affirmer clairement que cet article ne constitue qu’un amalgame de données chiffrées partielles ou erronées et d’interprétations fausses et subjectives, sur fond de malveillance et d’ignorance. S’il est certain que le LOSC subit les difficultés économiques inhérentes à son activité, la situation décrite ne correspond absolument pas à la réalité financière du club. "