LOSC SECONDE PARTIE SAISON 2018-2019

LOSC supporters saison 2018-2019 - photo Laurent Sanson
  • LOSC supporters saison 2018-2019 - photo Laurent Sanson
  • photos Laurent SANSON

LOSC 2018-2019

UNE SECONDE PARTIE DE SAISON HALETANTE !

losc saison 2018-2019 photo laurent sanson

Les supporters des Dogues y croient de nouveau

Qui, il y a exactement un an de cela, aurait pu croire qu’un tel titre d’article aurait pu être écrit en janvier 2019. Car il y a un an, Lille était au fond du trou. Bien enfoncé dans la zone de relégation, avec un fond de jeu proche du néant, un groupe de jeunes joueurs incapables de se révolter, un public complètement en froid avec son équipe, le seul espoir des Lillois résidait dans la nomination récente de Christophe Galtier au poste d’entraîneur, après le terrible fiasco nommé Marcelo Bielsa.

Et si la lutte pour le maintien aura été tendue jusqu’au bout, et que de très graves problèmes extra-sportifs avec leurs ultras ont émaillé le printemps du LOSC, l’essentiel a été acquis. Et désormais Galtier est bien parti pour réaliser ce qu’il avait fait avec Saint-Etienne quelques années auparavant, à savoir prendre le club au bord de la relégation, le sauver de justesse en fin de saison, puis lutter pour les places européennes dès l’année suivante et dans celles qui suivent.

UNE RÉUSSITE INATTENDUE

Ainsi, cette année, la magie du coach marseillais a fini par prendre, et grâce à un recrutement plus qu’intelligent et avant tout porter sur l’attaque (Bamba et Rémy en tête), Lille est, durant la trêve hivernale, deuxième du championnat de France, 2 points devant Lyon, qui a certes un match de moins. Toujours est-il que si le classement restait identique jusqu’à la fin de saison, Lille se retrouverait directement qualifié pour la prochaine Ligue des Champions, une véritable chimère au mois d’août dernier. Pour cela, il va falloir confirmer une si belle première partie de saison par une seconde toute aussi réussie, car les concurrents pour la Ligue des Champions et pour la Ligue Europa sont encore loin d’avoir dit leur dernier mot.

losc saison 2018-2019 photo laurent sanson

Le stade Pierre Mauroy va bientôt revibrer

DE NOMBREUX CLUBS POUR UN TOUT PETIT GÂTEAU

Il faut raison garder, car si Lille est deuxième à la trêve, il le doit tout autant à ses propres bonnes prestations qu’aux contre-performances des plus gros clubs de la Ligue 1. Monaco n’est ainsi plus que l’ombre de lui-même, et l’arrivée de Thierry Henry n’a rien changé, au contraire, et la relégation du club princier en fin de saison est loin d’être une hypothèse farfelue.

Dans une moindre mesure, Marseille est aussi en crise, tout en restant dans le coup pour les places européennes malgré tout. Actuellement 6ème mais avec deux matchs en moins, ils ne sont virtuellement qu’à un point derrière Lille. Si l’OM retrouvait sa forme de début de saison, Lille aurait bien du mal à lui résister. Il en va de même pour Lyon qui aura été très irrégulier, mais qui est désormais le plus grand favori pour la deuxième place finale derrière l’intouchable PSG.

Si ces deux clubs se réveillent, c’est la quatrième place que pourra viser Lille, ce qui serait déjà une belle réussite. Mais pour cela, il faudra cette fois lutter avec la surprise Montpelliéraine et sa défense de fer mené par l’expérimenté Hilton et ses 41 ans, ainsi qu’avec Saint-Etienne, imprenable à domicile et fort de plusieurs joueurs de grand talent (Khazri, M’Vila, Ruffier) et d’un coach qui a su trouver la bonne formule pour guider les Verts. Rennes et Nice, aux performances fluctuantes, auront également certainement leur mot à dire d’ici la fin de saison.

NE PAS REPRODUIRE LES ERREURS DU PASSÉ

Pour Lille, en tout cas, la confiance règne, et même les plus grands spécialistes des pronostics sportifs de la Ligue 1 le placent désormais toujours en favori face aux autres clubs du championnat, à l'exception du Big 3 (Paris, Lyon, Marseille). Pourtant, tout n’a pas été parfait durant l’automne 2018. Les défaites à Angers et Nice furent décevantes, et encore plus la dernière en date, la première défaite de la saison à domicile face aux modestes Toulousains, sur le score de 2 buts à 1.

Ajoutez à cela une élimination d’entrée en Coupe de la Ligue par Strasbourg, et l’on voit bien que l’équilibre est fragile et que tout relâchement pourrait vite faire reculer le club dans ce classement si serré (et un peu faussé par tous les matchs en retard).

Quelle qu’en soit l’issue, cette saison aura été celle du renouveau pour le LOSC et, peut-être, avec beaucoup de discipline, de talent et un peu de chance, celle du retour en Europe. En espérant ne pas avoir un nouvel article opposé à celui-ci dans un an.

losc saison 2018-2019 photo laurent sanson