WATER POLO LILLE METROPOLE WATER POLO RENCONTRE AVEC THIERRY LANDRON

Interview du président Thierry Landron pour cette nouvelle saison - photo archive Emmanuel ROUSSEL
  • Interview du président Thierry Landron pour cette nouvelle saison - photo archive Emmanuel ROUSSEL
  • par Elodie DE VREYER
  • photos Emmanuel ROUSSEL
  • 4 octobre 2015

ALLER PLUS LOIN QUE LE

1/8 DE FINALE EN COUPE D’EUROPE

A quelques jours de la reprise du championnat, le président Thierry Landron commente la saison à venir pour les joueuses Pro A du LUC Métropole Water-polo (Lille Métropole Water-Polo).

THIERRY LANDRON 

NS : Après deux titres successifs de championnes de France, comment abordez-vous ce début de saison ?

Thierry Landron : Nous continuons sur notre lancée, pour bien sûr convoiter un troisième titre et aller plus loin que les huitièmes de finale en Coupe d’Europe. Il n’y a pas de changement majeur cette année : la structure reste la même, l’entraîneur aussi. Filippos Sakellis, bien que sollicité par ailleurs, a choisi de rester à Lille. Du côté des recrutements, l’équipe a intégré Magda Tzima, une Grecque qui évolue en équipe A dans son pays, ainsi que la Canadienne Victoria Smith, internationale juniors.

Nous faisons aussi le pari de la jeunesse avec Morgane Le Roux, 16 ans, arrivée d’Hérouville. Nous intégrerons également des jeunes issues du club et du club des Dauphins de Wattrelos. Je pense qu’elles nous réserveront quelques jolies surprises en fin d’année.

Et comme une surprise n’arrive jamais seule, Emma Hansen revient sur Lille pour ses études et souhaite réintégrer l’effectif. A suivre… 

NS : Quelles nouvelles des blessées ?

TL : Charlaine Clomes, blessée en fin de saison, est de retour. En revanche, nos premiers matches se joueront hélas sans notre capitaine Clémence Clerc, opérée tout récemment de deux hernies cervicales. Nous espérons qu’elle pourra retrouver les bassins en fin d’année.

NS : La conquête du titre s’annonce plus disputée que la saison dernière, notamment contre Nice ?

TL : Oui, Nice a beaucoup recruté cette année et notamment des internationales comme notre ancienne Lilloise, Estelle Millot, ou Léa Bachelier, qui jouait à Nancy. Nice a aussi les moyens de ses ambitions en termes de moyens financiers et d’infrastructures. Bordeaux, finaliste l’an dernier, affiche aussi sa volonté de monter sur la première marche du podium. La compétition sera donc rude et palpitante.

Face à ces équipes, la nôtre continue de progresser. Une partie de nos joueuses connaît maintenant l’expérience de l’équipe de France conduite par Filippos Sakellis. Elles viennent de décrocher à Krefeld (Allemagne) leur billet pour les Championnats d’Europe de Belgrade, en janvier 2016. Elles joueront dans un premier temps face à l'Espagne, la Serbie, l'Italie, l'Allemagne et la Croatie, pour croiser la Russie et la Hongrie très probablement. Une 6ème place serait qualifiante pour le tournoi préolympique. C’est encore une étape de franchie pour l’équipe de France et la montée de son niveau de jeu.

 

LILLE MÉTROPOLE WATER-POLO vs SAINT-JEAN D'ANGÉLY 
J1 – PRO A FÉMININE 2015 2016
Samedi 10 octobre  2015 - 20h30
Entrée libre
Piscine Marx Dormoy
Lille

THIERRY LANDRON