1ERE DIVISION PAR EQUIPES TENNIS CLUB LILLOIS LILLE METROPOLE

La nouvelle recrue du TCL LM, Igor Sijsling - Wimbledon 2013 - photo Fred VDB
  • La nouvelle recrue du TCL LM, Igor Sijsling - Wimbledon 2013 - photo Fred VDB
  • par Fred VDB
  • avec la collaboration d'Antoine et Sébastien Sueur
  • photo Fred VDB et DR US Open
  • 11 octobre 2013

1ERE DIVISION PAR EQUIPES TENNIS CLUB LILLOIS LILLE METROPOLE

IGOR SIJSLING, UNE RECRUE DE CHOIX ! 

 

Le nouveau numéro 1 du Tennis Club Lillois Lille Métropole, et fraîchement recruté, à savoir le hollandais Igor Sijsling, a fait des étincelles cette semaine! Engagé à Mons, Belgique (106 500 €), il a atteint la finale en simple, avec au passage des victoires sur Steve Darcis et Andreas Beck. Il s'incline contre le tchèque Radek Stepanek, déjà lauréat la semaine dernière du challenger d'Orléans.


En double, Igor a fait mieux puisqu'il s'est adjugé le titre en compagnie de son compatriote Jesse Huta-Galung ! Ils se sont notamment défaits des deux premières têtes de série, à savoir les colombiens Cabal/Farah en quart et la paire Butorac/Klaasen en finale. Une très bonne semaine donc pour le nouveau lillois, qui, après un quart de finale à Bangkok, démontre qu'il est en bonne forme, de bonne augure un mois et demi avant le début des interclubs. 

Olivier Rochus, qui vient d'annoncer que 2014 sera sa dernière saison sur le circuit ATP, a eu moins de réussite, s'inclinant d'entrée contre le vétéran français (mais toujours aussi fringuant) Marc Gicquel. En double, Christopher Kas (qui va quitter le club lillois) s'est hissé en demi-finale avec l'autrichien Oliver Marach, défait par la paire hollandaise...Sijsling/Huta-Galung.

La semaine prochaine se déroule un nouveau gros challenger en France, à Rennes (64 000€). C'est malheureusement déjà fini pour Ilija Bozoljac, la nouvelle recrue serbe du TCL LM, défait d'entrée de jeu en qualifications, par le français Constant Lestienne. Quant à Bjorn Phau, après quelques semaines difficiles, il vient d'aligner deux victoires consécutives, là aussi en qualifications, contre deux français : Quentin Robert et Nicolas Renavand. Il jouera sa place dans le tableau final contre l'espagnol Ortega-Olmedo.

Igor Sijsling