ATP TOUR 2014 TENNIS CLUB LILLOIS LM

Igor Sijsling - Wimbledon - phot archive Fred Vdb
  • Igor Sijsling - Wimbledon - phot archive Fred Vdb
  • par Fred VDB
  • avec la collaboration d'Antoine et Sébastien SUEUR
  • photos Fred VDB
  • 7 juillet 2014

ATP TOUR 2014 TENNIS CLUB LILLOIS LM

DUR WIMBLEDON POUR LES LILLOIS

Clap de fin à Wimbledon. Igor Sijsling, qui était toujours en course dans le tableau de double (associé à l’espagnol Bautista-Agut), n’a pas fait de miracle au second tour face aux frères Bryan, essuyant une défaite logique en trois sets.

Le double (avec aussi l'aide la pluie) avait permis d'accorder un sursis au dernier représentant du TCLLM sur les cours de Wimbledon. Igor Sijsling, engagé avec l'espagnol Bautista-Agut, ont en effet passé le premier tour face à la paire Stakhovsky/Edmund. Ils devaient affronter les frères Bryan mais en raison de la pluie, et du traditionnel "Sunday closed", leur rencontre est reportée à lundi. En simple, pas d'exploit malheureusement pour le hollandais, sorti en trois sets au premier tour par l'allemand Kohlschreiber. Quant à David Goffin, après un premier set compliqué face au tenant du titre Andy Murray, il a ensuite offert une belle résistance à l'écossais, ce qui restera sans aucun doute pour lui une bonne expérience et un bon souvenir. Ce n'est pas tous les ans qu'on a la chance d'ouvrir le plus prestigieux tournoi du monde sur le Center Court, face au champion olympique sortant, et héros de tout un peuple...

Sur le circuit future, Yannick Mertens a atteint les demi finales au 15 000 dollars de Middelburg (Pays-Bas), s’inclinant face au brésilien Monteiro. La semaine prochaine, la terre battue reprend momentanément ses droits sur le circuit ATP. Nous retrouverons donc à Stuttgart Igor Sijsling, qui débutera face à un joueur issu des qualifications. Sur le circuit challenger, David Goffin et Yannick Mertens seront alignés à Scheveningen (Pays-Bas, 42 500 euros), où ils seront respectivement opposés à Kimmer Coppejans et Thomaz Bellucci. Enfin, à Portoroz (Slovénie, 42 500 euros), Ilija Bozoljac, qui a préféré poursuivre sur surface rapide, fera son entrée en lice face au slovaque Karol Beck.

tennis wimbledon