ROLAND GARROS 2013 TENNIS CLUB LILLOIS LILLE METROPOLE BILAN

Djokovik- Goffin - 1er tour de Roland-Garros - juin 2013 - photo Fred VDB
  • Djokovik- Goffin - 1er tour de Roland-Garros - juin 2013 - photo Fred VDB
  • par Fred VDB
  • avec la collaboration d'Antoine et Sébastien SUEUR
  • photos Fred VDB
  • 4 juin 2013


ROLAND GARROS 2013 TCL LM

 PETITE SEMAINE POUR LES LILLOIS

A la fin de cette première semaine de Roland Garros, seul Christopher Kas restait toujours en lice pour aller conquérir le « Graal ». En compagnie de son partenaire autrichien Oliver Marach,  Kasi, a sorti deux grands matchs pour se sortir des griffes des paires Haase/Sijsling et Benneteau/Zimonjic, à chaque fois en trois sets ! Le prochain tour s’annonce redoutable, puisqu’il retrouvera sur sa route les frères Bryan.

David GoffinEn simple, David Goffin a livré une belle bataille face au numéro 1 mondial Novak Djokovic, ne s’inclinant qu’en trois sets très disputés. Quant à Benjamin Becker, il n’a rien pu faire face au français Jérémy Chardy. Même sanction en double, où, associé à son compatriote Petzschner, il a été sorti dès son entrée en lice face à la paire Cermak/Mertinak. Potito Starace, qui faisait équipe avec son ami Lorenzi, a fait légèrement mieux en passant le premier tour au dépend des frères thaïlandais Ratiwatana, avant de rendre les armes face à la paire Bednarek/Janowicz au tie break du dernier set.

Moins glamour, au future de Bacau (Roumanie, 15 000 dollars), Yannick Mertens s’est une nouvelle fois arrêté dès les quarts de finale, face au brésilien Kirche.

Cette semaine, nous suivrons attentivement la suite des aventures de Christopher Kas du côté de la Porte d’Auteuil. Sinon, le circuit challenger reprend ses droits. Nous retrouverons donc Alessandro Giannessi et Potito Starace à Caltanissetta (Italie, 85 000 euros), opposés respectivement au premier tour à l’argentin Delbonis et l’italien Trungelliti. La saison sur gazon commence également à poindre le bout de son nez, avec, pour mise en bouche, le tournoi de Nottingham (Grand Bretagne, 64 000 euros), qui devrait faire le bonheur de Benjamin Becker. Tenant du titre, il commencera la défense de son bien face à l’allemand Bachinger.