EXPOSITION LE SPORT SORT DES TRANCHÉES PRÉSENTATION

Exposition, le sport sort des tranchées - photo DR
  • Exposition, le sport sort des tranchées - photo DR
  • par Michel Merckel et Fred VDB
  • photos DR
  • 13 août 2014

EXPO LE SPORT SORT DES TRANCHÉES

LA NAISSANCE DU SPORT MODERNE EN FRANCE

L’organisation du critérium du Guidon d’Or Hellemmois a souhaité participer à la commémoration du centenaire de la Guerre 14-18 en ouvrant cette édition dès le samedi 23 août par une exposition sur le sport durant ce conflit : « le sport sort des tranchées ». Celle-ci rend hommage à cette période tragique où le sport a connu un tournant dans son évolution. Une exposition qui a été réalisée par le Comité Départemental Olympique et Sportif Nord (CDOS Nord) en s’appuyant sur le livre de Michel Merckel et visible à l'espace des Acacias, place Hentgès à Hellemmes.


Cette exposition présente le rôle peu connu du sport pendant la Grande Guerre. Dans sa première partie, on suit chronologiquement l’évolution du conflit, les réalités du front et la montée progressive de l’essor de la pratique sportive à mesure que le conflit s’éternise. On constate que c’est pour remonter le moral et entretenir le potentiel physique des troupes enlisées dans la guerre de tranchées que de jeunes officiers pédagogues, reprenant l’initiative de quelques soldats, eurent l’idée de recourir au sport dès le début de 1915. Pour les Poilus, issus majoritairement du monde rural, c’est l’occasion de toucher pour la première fois un ballon de foot ou de rugby, de boxer ou de nager. À partir de ce moment, le mouvement va rebondir et grandir, influencé par les grands événements du conflit, comme la bataille de la Somme en 1916, les mutineries de 1917 ou l’arrivée sur le front des troupes américaines en 1918. 

le sports ort des tranchees


Dans le second volet de l’exposition, on mesure les conséquences que cette diffusion du sport a générées. Tout d’abord dans le quotidien des Poilus, à partir de 1916, l’influence des soldats alliés va considérablement faire évoluer cette pratique. Pour eux, le sport est un confort moral et physique, un renforcement de l’esprit de groupe, une préparation efficace aux combats. Les premières rencontres interalliées vont permettre aux Poilus de découvrir ce concept inédit pour eux. Cette influence et la directive du 3 juin 1917 de Pétain vont dynamiser et permettre d’étendre le sport à toute l’armée française.

la guerre sort des tranchées


Puis dans l’organisation actuelle du sport français qui est issue de cette grande guerre. Le rôle de ce conflit est déterminant quant à l’essor du sport français. Le sport actuel doit aux Poilus la démocratisation de sa pratique, mais aussi la Coupe de France de football, le Challenge Dave Gallaher en rugby, l’éclosion du sport féminin, la mise en place des bases de l’handisport, les championnats du monde militaire, la création de fédérations sportives comme celles d’athlétisme, de football et de rugby. 

Dans sa dernière partie, on découvre l’engagement des sportifs français dans la Grande Guerre et, en hommage, la liste des champions tombés pendant les combats vient conclure ce travail de mémoire.
 

LE SPORT SORT DES TRANCHÉES
Exposition visible (horaires d’ouverture) du 23 au 26 août
Espace des Acacias
Place Hentgès – entrée gratuite
Hellemmes