POLO CHAMPIONNAT D'EUROPE ET QUALIFICATIONS DU CHAMPIONNAT DU MONDE CHANTILY 2017

Championnat d'Europe féminin : Rien n'est joué ! Photo R&B PRESSE / Pascal RENAULDON
  • Championnat d'Europe féminin : Rien n'est joué ! Photo R&B PRESSE / Pascal RENAULDON
  • par Fred VDB
  • photos R&B PRESSE / Pascal RENAULDON
  • 3 mai 2017

POLO CHAMPIONNAT D'EUROPE ET QUALIFICATIONS DU CHAMPIONNAT DU MONDE CHANTILY 2017

LA FRANCE INVAINCUE CHEZ LES FEMMES ! 

La France a brillamment dominé l’Italie et reste désormais la seule équipe invaincue de ce premier Championnat d’Europe de polo féminin de la Fédération Internationale de Polo, il reste néanmoins un dernier pas à franchir pour atteindre la finale de dimanche… l’Angleterre.

Mais cette dernière n’est plus vraiment l’épouvantail que tout le monde pensait au début de ce tournoi. Ce 2 mai, l’Allemagne a eu raison des favorites, sur un tout petit score, certes, 3 à 2 ½, mais l’Angleterre a chuté. La raison : le manque d’homogénéité de son équipe composée de deux joueuses expérimentées, Lottie Lamacraft et Lucy Coddington (h5), mais accompagnées de deux joueuses moins aguerries. Il suffisait alors de bien contrôler les deux professionnelles, ce dont les Allemandes ne se privèrent pas. L’équipe, plus équilibrée finalement, a réalisé l’exploit et conserve toutes ses chances de passer en finale, si bien sûr, elle bat d’abord l’Italie vendredi (à 13H30).

Une équipe d’Italie qui a tenu tête à la France en première période, avant de se laisser déborder par le jeu d’équipe des Bleues, se construisant au fil des rencontres : 8 à 4 pour les Françaises qui ont toutes inscrit leurs goals aujourd’hui. On pensait alors que les portes vers la finale de dimanche leur étaient ouvertes. C’était sans compter sur l’exploit des Allemandes.

Il faudra donc battre les Anglaises vendredi (à 15H00), du domaine du ‘très possible’ si Caroline Anier et ses équipières ont bien retenu la leçon des Allemandes : bien contrôler et neutraliser les deux piliers anglaises. Une victoire signifierait donc un accès direct en finale ; une défaite conduirait les Bleues à une séance de tirs au but pour départager l’Allemagne (si elle bat l’Italie), l’Angleterre et la France, qui compteraient alors chacune deux victoires et une défaite. Un scénario que ces dames veulent éviter à tout prix. Il est donc crucial que le plus grand nombre de supporters se déplacent vendredi au Polo Club de Chantilly (à Apremont) pour pousser cette belle équipe vers cette finale tant rêvée.

Il reste encore trois autres belles journées de championnat (jeudi pour les hommes, vendredi pour les femmes et samedi pour les petites finales) avant les deux grandes finales de dimanche. Une journée festive où le public est attendu avec possibilité de se restaurer sur place et avec une surprise : un petit spectacle équestre signé Mario Lurashi, le cavalier-cascadeur du cinéma. 

France : Caroline Anier (3 goals), Charlotte Garaud (3), Adèle Renauldon (1) et Léa Siboni (1)

POLO FEMMES