POLO CHAMPIONNAT D'EUROPE ET QUALIFICATIONS DU CHAMPIONNAT DU MONDE CHANTILY 2017

Mauvais dimanche pour la France, avec une victoire italienne chez les filles ! Photo R&B PRESSE / Pascal RENAULDON
  • Mauvais dimanche pour la France, avec une victoire italienne chez les filles ! Photo R&B PRESSE / Pascal RENAULDON
  • par Fred VDB
  • photos R&B PRESSE / Pascal RENAULDON
  • 9 mai 2017

POLO CHAMPIONNAT D'EUROPE ET QUALIFICATIONS DU CHAMPIONNAT DU MONDE CHANTILY 2017

LE MAUVAIS DIMANCHE TRICOLORE

Sans avoir vraiment démérité, le polo français a vécu une mauvaise journée au Polo Club du Domaine de Chantilly. La loi du sport peut être très dure : les espoirs de titre en finale du Championnat d’Europe féminin et de qualification pour le Championnat du monde se sont envolés ce dimanche à Apremont. Mais on retiendra avant tout la qualité de jeu proposée pendant cette semaine de championnats.

 

Chez les femmes premièrement, la finale du premier Championnat d’Europe organisé par la FIP se disputait entre la France et l’Italie, match d’ouverture d’ailleurs de ce tournoi. Si la première fois les tricolores s’étaient imposées, ce matin, le dénouement fût différent ; la Squadra Azura dominant assez facilement l’ensemble de la rencontre. Ouvrant le score en première période, l’Italie impose un rythme de jeu rapide, jouant en formation serrée, sans laisser la place à Caroline Anier et ses équipières de pouvoir s’échapper et terminer leurs actions. Il est vrai que les joueuses ont démontré une réelle progression de leur équipe depuis le début du tournoi et ajouté un peu de chance à cette forme croissante, elles distanceront vite les françaises au score. Ces dernières n’auront pourtant pas démérité, vainqueurs de trois matchs sur quatre au cours de la semaine de championnat, elles se seront accroché au rêve jusqu’au bout, soutenues et poussées par un grand nombre de supporters.

Au dernier son de cloche, l’Italie l’emportera finalement sur la France, 5 à 3, et devient ainsi la première nation vainqueur du Championnat d’Europe féminin organisé par la Fédération Internationale de Polo.

Chez les hommes ensuite, l’enjeu n’était pas moindre mais le dénouement ne fût pas plus heureux. Les Français devaient à tout prix l’emporter sur l’Angleterre s’ils espéraient pouvoir avoir encore leur chance pour obtenir le deuxième ticket à destination du Championnat du monde de Polo à Sydney. Alors qu’ils avaient clairement l’ascendant sur l’Angleterre durant toute la rencontre, les français ont finalement craqué à trois minutes de la fin. Il n’en fallait pas plus pour qu’un certain Will Lucas s’engouffre dans la brèche et plante trois goals, résultats de magnifiques actions individuelles. Ainsi, voici l’Angleterre et l’Espagne, victorieuse de l’Allemagne dans le match joué en parallèle, s’envolant pour l’Australie en octobre prochain pour y jouer la finale du Championnat du monde de Polo FIP.

Côté français, c’est visage fermé et peine au cœur que l’on se tourne vers les autres tournois joués au Polo Club du Domaine de Chantilly dans la suite de la saison. La Coupe PGH a d’ailleurs débuté ce week-end, signant le retour des joueurs argentins prêts à faire trembler les terrains.

 

POLO