ROLAND GARROS 2019 KRISTINA MLADENOVIC

A la rencontre de Kristina Mladenovic ) photo Dominique LAMPLA
  • A la rencontre de Kristina Mladenovic ) photo Dominique LAMPLA
  • par Fred VDB
  • photo Dominique LAMPLA
  • 25 mai 2019

ROLAND GARROS 2019 

A LA RENCONTRE DE KRISTINA MLADENOVIC

Kristina sera la première nordiste à débuter Roland-Garros face à une autre tricolore, Fiona Ferro. Elle est revenue lors de sa conférence de presse sur Rome et sur le nouveau court Simonne Mathieu. 

 

Comment vous sentez vous après Rome ? Avez-vous bien récupéré ? Comment se passe la semaine ici de préparation ? 

Kristina Mladenovic : Oui, j'ai décidé par rapport à mon programme de faire une semaine de préparation d'entraînement de récupération cette semaine, même s'il y avait des tournois au calendrier. Cela s'est passé comme prévu, comme le programme qu'on a effectué avec Sacha, avec mon kiné, avec mes préparateurs physiques. Non, bien. Tout se passe bien.

J'ai pu bien m'entraîner, tester les courts, faire mes séances, récupérer aussi parce que cela a été un gros enchaînement, un gros bloc de tournois, de matches, à partir de la Fed Cup et tout le long après cela n'a fait qu'enchaîner. J'ai bien encaissé la transition, on se rapproche de la fin de la semaine de préparation. 

Vous vous êtes entraînée au moins une fois sur le Simonne Mathieu. Comment le trouvez-vous ? 

Kristina Mladenovic :
Difficile à dire. On ne peut pas s'entraîner 20 heures sur chaque tour étant donné qu'il y a toutes les têtes de série, hommes et femmes. J'en ai fait une fois dessus. Il est super beau esthétiquement parlant. Rien à dire sur ce point de vue. J'ai fait une séance très tôt, un matin. Difficile à dire aux conditions de jeu. Cela ne m'arrivera pas de faire un match à 8 heures et demi du matin. Pas grand-chose à dire sur mes sensations.

Mais oui le court a l'air près et bien en place. D'un point de vue esthétique, que ce soit tout l'ensemble, Roland-Garros l'extension faite derrière le Lenglen, le nouveau Chatrier, je n'ai que des choses positives à dire. Je suis agréablement surprise. J'adore vraiment. Je sais que tout n'est pas encore terminé, point de vue décoration et esthétique de l'intérieur ou de l'extérieur. C'était du beau travail, je pense. 

Vous avez battu la n° 1 mondiale. Cela n'arrive pas tous les jours. Vous avez déjà une longue carrière. Est-ce que vous avez prouvé quelque chose ce jour-là, à ce moment-là ?

Kristina Mladenovic : Pour parler de ce match plus précisément, ce n'était pas simple. C'est bien sûr quelque chose qui restera écrit. C'est une statistique. C'est un record. Après, je pense que m'être prouvé des choses, c'est plus par l'ensemble de tous les résultats que j'ai eus jusqu'à présent dans ma carrière où je pense avoir quasiment affronté toutes les meilleures joueuses du monde, et oui je me suis prouvée que quand je jouais mon meilleur tennis, j'étais capable d'être à leur niveau.

Je pense que c'est ça qui donne de la confiance et qui vous permet de voir où vous en êtes et où vous pouvez aller avec du travail et des objectifs. Mais c'est sûr, c'est une victoire très spéciale de battre une n°1 mondiale du moment ! 


KRISTINA MLADENOVIC

KRISTINA MLADENOVIC