ROLAND GARROS 2019 PLAY IN CHALLENGER 1ER TOUR

Nicolas Mahut sera au second tour.
  • Nicolas Mahut sera au second tour.
  • par Fred VDB
  • photos DR
  • 26 mai 2019

PLAY IN CHALLENGER

LA JOURNEE MAHUT

Une journée difficile pour la jeune génération du tennis tricolore qui avait participé au dernier Play in Challenger de Lille. Quentin Halys et Ugo Humbert ont été éliminés au premier tour. C’est l’ancien Nicolas Mahut qui a réussit le coup du jour en éliminant Marco Cecchinato, demi-finaliste.

 

Pour Halys, la tâche n’était pas facile. En effet, il est tombé pour ce premier tour sur le Japonais Kei Nishikori. Il n’y a pas eu de surprise avec une victoire de la tête de série n°7 en trois sets : 6-2, 6-3 et 6-4. Le Japonais a réussi 37 coups gagnants contre 26 pour le tricolore. Côté fautes directes, 39 pour Halys et 18 pour Nishikori, ce qui donna une marge de sécurité au joueur nippon. L’un des grands espoirs tricolores ne sera pas au second tour.

Il est en de même pour Ugo Humbert (61e à l’ATP). Il débuta pourtant très bien sa rencontre en prenant le premier set 6-3 face à l’Australien Alexei Popyrin. Mais par la suite, tout ce compliqua ! Il perdit les trois autres : 6-3, 7-6 et 6-3 laissant passer sa chance dans le troisième set. Il a cependant bien défendu sa peau face au 109e mondial et peut avoir des regrets. Il a été battu au bout de trois heures de jeu. Il déclara lors de la conférence de presse : « Cela aura été un Roland-Garros très court. Je suis avant tout déçu de mon match. Je n'ai pas souvent joué sur terre battue, je manque d'expérience, même si j'ai progressé ces derniers mois. »

Enfin, le troisième joueur du Play In Challenger, Nicolas Mahut a éliminé le 16e joueur mondial, demi-finaliste en 2018, Marco Cecchinato en cinq sets sur le nouveau court Simonne Mathieu. C’est la première surprise du tournoi.  Mené 2 sets à zéro (6-2, 7-6), il revint à deux sets partout en remportant le troisième et le quatrième, 6-4 et 6-2 pour s’imposer au cinquième 6-4. 

Sa déclaration à l'issue de la rencontre  : « Je l'ai tenté pas mal de fois pendant 5 sets. Il y a plein de fois, il n'est pas passé, plein de fois, il était un peu trop long. Celui-là est passé, forcément c'est un moment très important. Il fait du bien. Mais bon, c'est aussi le fait de jouer beaucoup en double. C'est un retour de double, en fait. »

Alexei Popyrin.

 

Quentin Halys

 

Nicolas Mahut