TENNIS - COUPE DAVIS FINALE LILLE 2017 LE DOUBLE

2-1 avec la victoire de la paire Gasquet - Herbert - photo Fred VDB
  • 2-1 avec la victoire de la paire Gasquet - Herbert - photo Fred VDB
  • par Fred VDB
  • texte et photos
  • 25 novembre 2017

GASQUET - HERBERT vs BEMELMANS - DE LOORE

LE PARI RÉUSSI DE YANNICK NOAH 

Sur une dernière faute directe en coup droit de De Loore, la France a remporté une rencontre longtemps indécise en quatre sets : 6-1, 3-6, 7-6 et 6-4. Les Belges ont eu l’occasion dans le troisième set de mener 2-1 mais ce n’était pas le jour de Ruben Bemelmans. Côté français, le pari de Noah a été positif. Demain, la rencontre du titre ou du cinquième match entre Tsonga et Goffin.

PREMIER SET - FRANCE 6-1

La France se balade tranquillement dans cette première manche en menant 4-0. A aucun moment, les Belges n’ont pu les embêter. Même en menant 0-30, à chaque fois, la paire Gasquet -Herbert est revenu pour prendre le jeu. A 5-0 sur le service de De Loore, les Belges écartent deux balles de set et marquent leur premier jeu de la rencontre. Service à suivre de Gasquet, 40-15, deux balles de set et c’est fait premier pour la France : 6-1.

DEUXIÈME SET - BELGIQUE : 6-3

C’est la Belgique qui a pris en main ce set en menant 3-1 sur leurs deux premières balles de break. Sur son service, Bemelmans fait deux doubles fautes et une faute au filet sur des points décisifs, retour des tricolores à 3-2. La France rend son break d’avance à la paire belge : 4-2, puis 5-2 sur le service de De Loore. Sur une belle première balle de Bemelmans conclut ce set : 6-3.

TROISIÈME SET - FRANCE : 7-6

Lors du cinquième jeu, les Belges ont deux balles de break mais elles sont effacées par deux énormes services d’Herbert. Ce set est très accroché et les bleus font la course en tête : 3-2. Bemelmans demande le challenge sur un premier service donné faute. La belle est bien à côté de la ligne. Jeu pour l’équipe belge. Gasquet et Herbert sont en grande difficulté dans cette troisième manche : 5-3. Après deux heures de jeu, De Loore sort sa volée, la France revient à 5-5. Les Français s’adjugent finalement la manche en gagnant le tie-break : 7-2. Ils ont été plus costauds dans les moments décisifs.

DOUBLE FRANCE VS BELGIQUE

QUATRIÈME SET - FRANCE : 6-4

On est reparti sur le même rythme que pour le troisième set : la parfaite égalité : 2-2. Dans le septième jeu, les Bleus remettent un smash de Bemelmans qui rate son second. La France breake et mène 4-3 à deux jeux de la victoire avec le service de Gasquet à suivre. La suite fut logique avec une victoire dans cette quatrième manche : 6-4. La France mène 2-1 face à la Belgique.

DOUBLE FRANCE VS BELGIQUE

 LA DÉCLA DE YANNICK NOAH 

" Je crois que l'on a le public que l'on mérite. Vous avez relayé mes propos et aujourd'hui le public a été extraordinaire. De mémoire de capitaine, on retrouve l'ambiance Lyon. Un match comme cela se joue à trés peu de choses. Le premier set, on se dit que cela est trop facile et on se retrouve deux sets après à 5-3. Il nous reste un point à gagner demain. Cette décision (double Gasquet - Herbert) n'a pas été facile à prendre. Parfois, il faut prendre des décisions pas facile. Pour moi personnellement, c'est bien qu'ils ont gagné sinon cela aurait chaud pour moi. Pour le cinquième match (demain), j'ai le temps pour donner le nom du joueur... "

LA DÉCLA DE RICHARD GASQUET

" On savait que l'on avait un bon niveau tennistique. Cela s'est joué au 3ème avec quelques erreurs. Dans le 4ème, on tient bien et on fait une belle victoire. Le public a été là quand il le fallait surtout dans le 3ème et le 4ème set... Le capitaine nous a fait confiance et on a tout fait pour ne pas le décevoir... On n'aurait pas imaginer dimanche dernier que le double s'était nous. Le capitaine nous a dit d'y aller, on y a été... J'ai été joué en Pologne m'a beaucoup aidé pour la suite et revenir aujourd'hui. Quand, tu n'es pas au top, il faut beaucoup jouer... On a fait un gros premier set. Cela a été plus difficile au début du deuxième. Gagner 7-6, c'était primordial à ce moment-là. " 

 LA DÉCLA DE RUBEN BEMELMANS

" C'est clair que tu as beaucoup plus de pression (à 5-4 pour la Belgique). J'ai trop servi de secondes balles pas assez en premières. Cela nous a mis en difficulté. "

 LA DÉCLA DE JOHAN VAN HERCK

" Au début dans un stade de 27 000 places, c'était difficile. On s'est battu avec nos moyens. Ma paire de double était déjà dans ma tête hier. C'est l'équipe française à laquelle j'avais pensée... J'ai donné beaucoup d'énergie sur le terrain. On a eu un set difficile et demain, on a deux cartes à jouer (Goffin et Darcis). On a l'habitude de revenir après 2-1, David devra se méfier de Jo. Pour Steve, si il y a un cinquième match, on peut s'attendre à tout. "