TENNIS ROLAND GARROS 2016 OCEANE DODIN PREMIER TOUR

Océane Dodin n'est pas passé loin de la victoire ! Photo Dominique LAMPLA
  • Océane Dodin n'est pas passé loin de la victoire ! Photo Dominique LAMPLA
  • par Fred VDB
  • photo Dominique LAMPLA
  • 24 mai 2016

ROLAND-GARROS 2016

OCÉANE ÉTAIT SI PRÉS 

Pour sa deuxième participation à Roland-Garros, la Lilloise Océane Dodin a fait mieux que se défendre face à l’ex-numéro un mondial Iva Ivanovic.  Elle a été battue en trois sets : 0-6, 7-5 et 2-6. Son apprentissage du plus haut niveau continue…

TROIS QUESTIONS À OCÉANE DODIN

Qu’est-ce qui t’a manqué pour tenir ce fameux troisième set, alors que tu es bien revenu dans le second ? Tu fais un superbe second set, y-a-t-il une part de déception ?

OD : Déçue. Il m’a manqué le service. Le premier set, on ne va pas en parler, ce n’est pas la peine. Le second, je sers mieux. Je fais plus d’ace. Je passe plus ma première. Forcément, c’est plus après moi qui ai l’échange à mon compte et qui fais les points gagnants. Ensuite au troisième, j’ai pas mal d’occasions. J’ai l'occasion de la breaker au premier jeu. Je ne les prends pas. Derrière, je me fais breaker 2-1. Elle a un break d’avance. J’ai encore des balles de break à 4-2 que je ne prends toujours pas. Au troisième, je n’arrive pas à servir correctement. Je ne passe pas la première et forcément sur la deuxième, je me fais agresser. Ce n’est pas facile de diriger le point quand je sers mal.

Ton jeu est à risque quelque fois, cela ne paie pas ?

OD : C’est sûr. Après, j’arrive sur un gros court comme cela. Quand je suis un peu crispée, mon jeu ne se met pas du tout en place, à l’inverse, c’est-à-dire que je retiens mon bras. C’est là que je suis très mauvaise parce que je fais des fautes que je ne devrais pas faire. Je voyais que je ne me prenais pas de spins que dans tous les sens donc c’était jouable, mais au final cela m’a vraiment crispé. J’ai réussi à me décoincer au deuxième set. 

Pour ta suite dans les Grand Chelem, c’est un match qui peut-être une référence avec le second set. Vas-tu travailler à partir de celui-ci ?

OD : Évidemment, c’est une nouvelle expérience pour moi. Cela m’a fait beaucoup de bien de l’avoir passé. C’est vrai que cela me sert de leçon. Je vois que dès que j’arrive à vraiment mettre mon service et mon jeu en place, je suis tout près. Cela va me servir d’expérience pour la suite et les prochains matches, j’arriverai plus détendue sur les gros courts. Je ne me prendrai pas un 6-0 au premier. C’est vrai que cela fait une petite longueur d’avance qui n’est pas facile à rattraper.

En savoir plus sur www.rolandgarros.com

OCÉANE DODIN

ANNA IVANOVIC