TENNIS ROLAND GARROS 2017 2EME TOUR LUCAS POUILLE

Qualification dans la douleur pour Lucas Pouille - photo Dominique LAMPLA
  • Qualification dans la douleur pour Lucas Pouille - photo Dominique LAMPLA
  • par Fred VDB
  • photo archive Dominique LAMPLA
  • 29 mai 2017

LUCAS POUILLE

UNE QUALIFICATION DANS LA DOULEUR ! 

Lucas Pouille a connu de grosses difficultés pour battre Julien Benneteau. Ce dernier n’est jamais un cadeau surtout quand il joue un tricolore. Le Nordiste a du batailler cinq sets pour le battre : 7-6, 3-6, 4-6, 6-3 et 6-4.
 

NS : Un début de tournoi dans un léger stress ?
Lucas Pouille : C’est un début de tournoi. Je sais que je suis attendu. J’ai envie de bien jouer. J’ai joué un français que je connais bien, sur qui cela a toujours été difficile. Je pense qu’il n’y a pas un joueur sur le circuit qui joue un premier tour sans être tendu. Je n’ai pas forcément réussi à le gérer comme j’aurai souhaité mais en tout  cas, il y avait beaucoup de tension.

NS : prochain match, Belluci, vous le voyez comment ?
LP : Je ne sais pas si cela sera mardi ou mercredi. Mercredi… Cela me laisse une journée pour récupérer, pour être en forme. Je le connais bien, on s’est entraîné pas mal de fois ensemble : grand, gaucher, servant bien, frappant fort qui joue sur terre battue. A Rome, il a joué contre David Goffin, C’était  serré. Cela va être un match difficile. Il va falloir être présent, jouer mieux qu’aujourd’hui. Frapper plus fort, mettre plus d’intensité, essayer de rentrer dans le début du match avec plus d’intensité dans ce match.

NS : As-tu des petits trucs pour éviter la pression ?
LP : Ces petits trucs, je n’ai pas réussi à les appliquer. D’habitude, j’essaie de bouger un peu plus avant de retourner, d’essayer dès la première balle frappée très fort, de prendre un peu plus de marge avec les lignes… J’étais un peu trop inhibé et du coup, je n’y pensais même pas.

 

LUCAS POUILLE